Vous êtes ici >> Accueil/Les Dossiers/Economie
Résultats par page : 5 | 10 | 20 | 50
© My-Meteo
Zone Membre
Publicités
Chargement en cours...
Aller à la page 1 | 2 | »

Economie

A Annaba, le secteur de l’industrie qui avait connu par le passé un développement important est, aujourd’hui, en train de péricliter. Aucun investissement, aucun projet d’envergure n’est venu le relancer ou, du moins, freiner cette descente aux enfers amorcée il y a plus d’une décennie. Les différentes réformes qu’avaient eu à «subir» le secteur secondaire avec les restructurations, les redéploiements puis la liquidation et la fermeture de centaines d’entreprises avaient porté un sérieux coup à l’économie locale.
3500 postes de travail à créer en 3 ans

La société Samsung Electronics Algérie s’est installée à Annaba. Par cette opération, tout en démontrant la régularité de sa démarche dans la conquête du marché algérien, elle exprime aussi sa fidélité aux promesses qu’elle avait faites à l’occasion de la cérémonie d’ouverture du Premier Plazza à Alger.
Dynamique reprise des travaux

Même si çà et là, quelques voix d’attributaires s’élèvent pour exprimer un certain mécontentement quant au manque de viabilisation, d’éclairage ou d’alimentation en eau potable de leur logement fraîchement occupé, l’AADL semble avoir pris du poil de la bête. La majorité des chantiers en voie d’achèvement a repris l’animation qui leur est spécifique avec des intervenants des travaux secondaires constamment sur la brèche.
Effets de serre et blocages planifiés

Dans les prochains mois, affirme Amar Khalfaoui, directeur général de l’OPGI de Annaba, 2766 logements sociaux locatifs (LSL), 519 autres sociaux participatifs (LSP) et 1070 ruraux devraient être achevés, réceptionnés et attribués. Pourtant, plusieurs opérateurs dans le secteur du bâtiment ne partage pas cet avis.
Un potentiel de production en mal d’efficience

Depuis leur prise en main par respectivement les indiens de Arcelor Mittal Steel et les espagnols de Fertibéria (Fertial en Algérie), les complexes de sidérurgie d’El Hadjar et celui des engrais phosphatés, sur la route des Salines, enregistrent des résultats en progression constante. Leur production et leur chiffre d’affaires annuel sont en hausse.
Aller à la page 1 | 2 | »

Articles similaires