Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: SIDI AÏSSA - La route de tous les dangers
Zone Membre
Publicités

Annaba: SIDI AÏSSA - La route de tous les dangers

Publié le 28/06/2014
Ce n’est pas faute d’avoir été réclamés à plusieurs reprises par des riverains excédés mais les ralentisseurs ne sont pas près d’être installés sur la route de Sidi Aïssa. Si l’on considère déjà son état lamentable, les fuites d’eau à l’année qui fragilisent la voie un peu plus chaque jour, des affaissements, des trous et autres nids- de- poules, on ne peut que s’interroger sur l’absence de toute intervention, d’autant qu’avec l’été elle est plus fréquentée puisqu’elle permet d’éviter les embouteillages de Rizi Amor, pour aboutir à la Corniche ou de Béni M’haffeur pour ceux qui veulent aller jusqu’à Séraïdi. Une partie s’était effondrée lors des terrassements, en contrebas, d’un projet de promotion immobilière mais cela n’empêche en rien les automobilistes d’emprunter cette voie avec tous les dangers que cela suppose. Les plus grands dangers pourtant se situent plus bas, sur la descente qui est très rapide notamment à l’approche du centre de formation professionnelle ou un virage et de l’eau qui s’écoule continuellement d’une fuite de canalisation, font de cet endroit un piège dans lequel sont tombés beaucoup de véhicules. Heureusement que les dérapages récurrents à cet endroit n’ont encore occasionné que des dégâts matériels pour l’instant car au rythme ou vont les choses, la saison estivale, la conduite débridées de jeunes, inconscients et férus de vitesse, l’alcool parfois aidant, les risques pour les personnes sont plus accrus encore. De simples ralentisseurs résoudraient le problème pour les riverains qui sont inquiets à juste titre et même pour les automobilistes qui, à vitesse réduite ne peuvent aucunement déraper. N’ importe où ailleurs qu’à Annaba, la pose de ralentisseurs n’aurait été qu’une simple formalité, d’autant plus que cette voie avait été présentée lors de sa conception, comme la solution au problème de la circulation automobile. Mais les choses ne se passent pas ainsi ici ; ici les citoyens doivent réclamer à plusieurs reprises en vain et en désespoir de cause solliciter les médias qui à leur tour désignent le problème à l’attention de ceux qui en ont la charge mais sans suite, autrement cet article n’aurait aucune raison d’être avec tout ce qui avait déjà été écrit sur cette route et sur ses dangers.

lestrepublicain - 28 Juin 2014 - Ammar Nadir

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: LUTTE CONTRE LE MARCHÉ INFORMEL - Les vendeurs à la sauvette traqués
Actualité suivante »
Annaba: ECHOGRAPHIE EN MILIEU MÉDICAL - Thème d’une rencontre scientifique

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires