Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: SIDI ACHOUR - Le parc d’attractions fait peau neuve
Zone Membre
Publicités

Annaba: SIDI ACHOUR - Le parc d’attractions fait peau neuve

Publié le 15/07/2014
Inauguré dans les années 80, le célèbre parc d’attractions de Sidi Achour, situé à la périphérie Ouest de ville de Annaba a failli fermer ses portes en 2008 avant d’être repris par un investisseur privé, en 2009, lequel a tout fait pour que le personnel en place ne soit pas mis au chômage. Pour ce faire, le nouveau patron du site a généreusement accepté que les attractions du site soient gérées par eux-mêmes, au fur et à mesure de l’avancement de son gigantesque chantier. Près de trois ans (dont  24 mois de travaux) plus tard, le parc, qui n’a jamais fermé ses portes au public durant les travaux de rénovation et d’aménagement, s’appellera désormais Farouk Land Comme annoncé, FAROUK LAND devrait faire totalement peau neuve dans quelques mois. Ce parc, qui est conçu aux normes internationales, comme l’affirme son promoteur, Boukhari Mohamed Salah, un enfant de Sidi-Salem, ambitionne d’être l’unique espace familial de Annaba, et l’une des rares infrastructures de cette envergure à l’Est du pays. Fort du label « Land », dont il a obtenu l’exclusivité en Algérie, le parc FAROUK de Sidi Achour se propose de répondre aux attentes des visiteurs et des familles de Annaba, en particulier, celles qui se déplaçaient jusqu’ici en Tunisie, plus précisément à Carthage pour goûter aux plaisirs du divertissement. Comparaison faite, il s’avère qu’il a exactement les mêmes équipements que ceux exploités dans le pays voisin. Ainsi, ses propriétaires tablent sur ce qu’ils qualifient de  «pèlerinage dans le monde magique des enfants » et se fixent comme objectif d’atteindre par la même occasion un pic de fréquentation record de visiteurs, notamment durant les vacances d’hiver, de printemps et surtout durant la période de haute saison. Nous apprenons,  de la part du responsable de ce gigantesque chantier, que  le wali de Annaba, qui a effectué récemment une visite de contrôle inopinée sur le site, s’est dit très satisfait de l’avancement des travaux d’aménagement. A signaler que le projet est en train d’être réalisé, par les moyens propres de l’investisseur grâce à l’engagement des travailleurs et le staff dirigeant en place, mais « sans aucune aide ou assistance extérieure de quelque nature que ce soit», déplorent ceux-ci. Et d’indiquer que le wali, très séduit par la métamorphose de cet espace,  a installé une commission dite du suivi de la réalisation du projet d’extension du parc d’attractions. Diverses visites de contrôle et de suivi ont été enregistrées, suite à quoi de nombreux procès-verbaux de constatations et d’encouragement ont étés dressés sans pour autant être suivis d’effets. Cet espace comprend un bloc administratif, huit kiosques, un fast-food en R+1,  une scène pour spectacles et galas, une salle de jeux et de cinéma, une salle de prières, un bureau d’accueil et une infirmerie, des hangars pour les ateliers, des vestiaires et autres, qui en font une infrastructure ultra équipée. De plus, avec ses attractions, ses boutiques, ses  restaurants et, dans avenir proche, un hôtel classé, Farouk Land est à même de générer de la valeur ajoutée pour l’économie de la ville et des recettes fiscales (impôts et taxes) », affirme le directeur-général du parc d’attractions et de loisirs relooké. Et d’ajouter que « sur le plan social, quelque 200 emplois directs, indirects ou induits seront créés.

lestrepublicain - 15 juillet 2014 - B. Salah-Eddine

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: COMPLEXE SIDÉRURGIQUE ARCELORMITTAL - Rassemblement des membres du syndicat dissous devant l’UGTA
Actualité suivante »
Annaba: SANS EAU DEPUIS 2 MOIS - La cité 5 juillet de Berrahal vit un véritable calvaire

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires