Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: SÉCURITÉ URBAINE - Un pan de la ville au peigne fin
Zone Membre
Publicités

Annaba: SÉCURITÉ URBAINE - Un pan de la ville au peigne fin

Publié le 16/09/2014
La partie Ouest et Nord de la ville d’Annaba a été passée au peigne fin par les forces de police de plusieurs sûretés urbaines appuyées par les éléments de la Brigade de Recherches et d’investigation de la Police Judiciaire, rattachée à la Sûreté » de Wilaya.  Les ordres du Haut commandement étaient stricts : il fallait nettoyer cette partie de la ville de la faune nocturne qui la hantait. Les Cités 687 logements, de Safsaf, des Orangers, le Rond Point du 5juillet, la cité de Bougantas   jusqu’au cimetière Bouhdid,  Bélaïd Belgacem, le Faoudhaoui  d’El Fakharine N°3, la Rue Bicha Youcef du Pont Blanc, les alentours de l’hôpital Dorban, les Cité des 700 et 204 logements, le marché des fruits et légumes, la Cité AADL de Sidi Achour ont donc été ratissées. Les personnes ont fait l’objet d’un examen de leur situation. Notons l’arrestation de 2 individus recherchés pour avoir adressé des coups et blessures volontaires avec l’usage de violence par le 8ème arrondissement, une autre sous l’effet d’un extrait de jugement ainsi que trois auteurs d’une rixe avec l’usage d’armes blanches prohibées. Au cours de cette rafle plusieurs véhicules ont été contrôlés et c’est ce qui avait permis la récupération d’une voiture volée. Les motards quant à eux semblent avoir compris que la circulation sans documents des deux roues peut leur causer beaucoup d’ennuis. Un seul a été arrêté sans assurance. Ces rafles sont très bien accueillies par les citoyens qui ne font que manifester leurs sentiments de gratitude envers les policiers qui veillent sur leur sécurité et sur leurs biens. Ceci les a amené à avoir beaucoup plus de confiance dans les services de sécurité et c’est ainsi que les appels sur les numéros verts le 17 et le 15 48  se multiplient démontrant le civisme qui s’instaure progressivement dans une population soucieuse maintenant d’aider les services de sécurité à la maîtrise de la situation sécuritaire dans la cité.

lestrepublicain - 16 septembre 2014 - Ounissi Manel

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
USM Annaba : Une situation toujours préoccupante
Actualité suivante »
Annaba: TRANSPORT SCOLAIRE - Un casse-tête pour la commune de Chorfa

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires