Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: RÉFUGIÉS SUBSAHARIENS - Un spectacle désolant à l’entrée Su...
Zone Membre
Publicités

Annaba: RÉFUGIÉS SUBSAHARIENS - Un spectacle désolant à l’entrée Sud Est de la ville

Publié le 18/09/2014
Les réfugiés subsahariens que personne ne peut condamner pour leur présence en Algérie sont cependant devenus, par la force des choses, un problème pour l’image de marque de notre ville. On n’a rien à reprocher à ces pauvres gens qui ont fuit la guerre et la misère qui  font que leurs pays sont devenus invivables et dangereux  pour tous. Leur vie étant menacée, il est normal que ces derniers aient été accueillis par notre pays, connaissant l’esprit de solidarité humaine qui a toujours animé les Algériens.
N’oublions pas que durant la guerre de libération nationale, tel que rapporté par les livres d’histoires et ceux qui l’ont vécu, les réfugiés nationaux avaient trouvé une terre d’asile en Tunisie et au Maroc. Le problème qui se pose est celui de la mendicité. Ainsi  au carrefour à proximité de l’usine Fertial et la route menant vers la Cité Seybouse, puis plus haut vers le barrage fixe de la Sûreté nationale, ils sont des dizaines d’enfants et d’adultes, chacun tenant une écuelle et assaillant toute voiture de passage. Pour amadouer les passants, ils tiennent à la main un chapelet (Sebha) réclament une obole.
L’image qu’ils offrent aux visiteurs de notre ville est quand même dégradante et on devrait penser à les regrouper, comme cela se fait dans tous les pays du monde. L’hygiène sera alors contrôlée, et les adultes pourront être recrutés pour effectuer des travaux selon leurs capacités. La main-d’œuvre agricole fait  cruellement défaut et il est sûr qu’ils ne rechigneront pas à travailler. Ainsi leur dignité sera préservée.

lestrepublicain - 18 septembre 2014 - Ounissi Manel

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: COMMERCE INFORMEL - La même rengaine, les mêmes problèmes
Actualité suivante »
Annaba: SURCHARGE DES CLASSES À SIDI AMAR - Les parents d’élèves réagissent

Les Commentaires

En effet, les accueillir c'est une chose et le suivi en est une autre. Puisqu'on a accepter de les recevoir il faut aller jusqu'au bout de cette action généreuse et ne pas seulement les abandonner à leur sort à mi-chemin.
tres bon article,que je partage entierement!!!!
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires