Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Tout sur le dos du maire de Berrahal
Zone Membre
Publicités

Annaba: Tout sur le dos du maire de Berrahal

Publié le 30/09/2014
Dans la commune de Berrahal, le maire est apparemment responsable de tout, y compris des missions dévolues aux membres de l’exécutif communal, comme avec les dernières instructions de la wilaya, préconisant la démolition des kiosques construits illicitement. En cela, les vices présidents chargés de l’urbanisme et des travaux sont les premiers concernés pour l’application de ces instructions qui ne sont pas une lubie du wali mais conformes à la loi sur l’urbanisme qui interdit ce genre de constructions. Le maire pour sa part avait assuré aux « propriétaires » de ces kiosques qu’ils recevront une attestation pour prouver leur priorité dans l’hypothèse où des kiosques conformes aux normes urbanistiques seraient prévus.
Mais des vices présidents qui, pour éviter on ne sait quoi, prennent soin d’éviter d’appliquer des instructions de la tutelle ou qui, à chaque fois mettent cela sur le dos du maire ne devraient pas occuper un siège parmi l’exécutif leur permettant en outre, de toucher des émoluments s’élevant à six millions de centimes par an. Car si le maire est constamment mis en cause par ses propres membres de l’exécutif et que par là, ces derniers évitent de faire ce pour quoi ils occupent ces sièges, alors il n’a nul besoin d’eux et l’Etat, la commune économiseraient des charges salariales, en se passant de leurs services. Ils resteraient élus du conseil sans plus.
D’autre part, cette mise en cause du maire lui a attiré des inimitiés qu’il ne mérite pas, de la part d’une minorité qui se satisfait de manipulations et de magouilles alors que la majorité des administrés sont, jusqu’à preuve du contraire satisfaits de la gestion actuelle de cette commune qui compte un conseil communal de 19 membres dont du 14 FLN et 5 du MEN. Il y a lieu de noter que la majorité était de 9 membres élus sous la bannière du FND qui ont ensuite rejoints les rangs du FLN. Et avec 18 membres à ses côtés, le maire ne peut en aucun cas être seul responsable de tout ce qui concerne la gestion de sa commune comme essaye de le faire croire des membres de ce même conseil. A Annaba, par exemple et certainement dans les autres communes, cela avait été constaté lors des relogements à El Bouni, à Sidi Amar, le maire est toujours entouré des membres de son exécutif et même de simples membres du conseil sans responsabilité définie. C’est le rôle de chaque élu de s’impliquer dans la gestion de sa commune, autrement pourquoi aurait-il été élu ; et si seul le maire est responsable alors pourquoi garder les autres membres du conseil ou pourquoi désigner un exécutif ?

lestrepublicain.com - 30 septembre 2014 - Ammar Nadir

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: AGRESSION D’UNE FEMME AU CHAMP DE MARS - Le principal auteur écroué
Actualité suivante »
Annaba: QUARTIER DE LA COLONNE - Une maison en ruines sert de décharge sauvage

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires