Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba : SAISON ESTIVALE - Un été sans moustiques ?
Zone Membre
Publicités

Annaba : SAISON ESTIVALE - Un été sans moustiques ?

Publié le 26/04/2015
Les Annabis vont –ils passer l’été 2015 sans avoir à subir le calvaire des moustiques auquel ils se sont habitués depuis de longues années déjà .Si l’on croit l’équipe de l’assemblée populaire communale (APC), une campagne de démoustication  a été entamé en février dernier et devrait se poursuivre dans le but d’empêcher  la reproduction et la prolifération des coléoptères. Une enveloppe de quelque 07 milliards de centimes a été mobilisée pour les besoins de cette campagne  qui comporte outre les travaux de  curage des oueds qui traversent la ville,  l’assainissement et le traitement  des vides sanitaires des  bâtiments, l’enlèvement des ordures ménagères et autres déchets ainsi que la réparation des fuites d’eau. Il s’agit, en fait, d’éliminer les risques de prolifération des moustiques même si les services techniques de la commune, chargés de l’environnement, ne sont pas sûrs que les coléoptères vont disparaitre totalement du décor citadin. C’est pour cela qu’ils comptent énormément sur le civisme des habitants susceptible de garantir  au moins un certain seuil d’hygiène et de propreté dans la ville de Annaba qui, il faut le souligner sans exagération aucune, a enregistré depuis des années, une dégradation inquiétante du cadre de vie. La Cite de La Plaine Ouest qui regroupe l’essentiel de la population de la ville d’Annaba ainsi que la vieille ville, ex place d’arme ou encore El Madina El Haditha , illustrent mieux  l’état de détérioration du milieu ambiant. Déplorant une telle situation, certains  pensent que la ville d’Annaba commence à partir du quartier beau-séjour et se termine au cap de garde. Une façon pour eux de dire que ses  autres cités ne sont que dépotoirs et livrées au laisser aller en dépit des efforts  déployés ces derniers temps pour améliorer le cadre de vie à travers des opérations d’aménagement des rues et trottoirs .Il est certain que le civisme des habitants demeure un atout majeur dans la préservation de l’hygiène et de la propreté des cités .Faut –il signaler dans ce cadre que les agents en charge  de la campagne de démoustication ont eu des difficultés à accéder aux vides sanitaires  des bâtiments parce que  fermés à l’aide de bêton et de la brique .

lestrepublicain - 25 avril 2015 -
Hocine Akli

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba : SCÉNARIO CATASTROPHE - Simulation du déraillement d’un train de voyageurs
Actualité suivante »
Annaba : LUTTE CONTRE LES STUPÉFIANTS - Saisie de 57 kg de drogues et de psychotropes

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires