Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba : LES ÉLEVEURS DE NOUVEAU EN ÉBULLITION - Sit-in hier devant...
Zone Membre
Publicités

Annaba : LES ÉLEVEURS DE NOUVEAU EN ÉBULLITION - Sit-in hier devant la DSA et la wilaya

Publié le 29/04/2015

C'est aujourd'hui que les représentants des 1240 éleveurs et 51 collecteurs de lait de la région Est, (dont 895 éleveurs et 37 collecteurs pour Annaba) comprenant les wilayas de Annaba, Guelma, Souk-Ahras, El-Tarf et Skikda, se rendront auprès du ministre de l'Agriculture, pour faire parvenir leurs doléances, après le sit-in hier d'une quarantaine d'entre eux devant la direction des services agricoles, puis devant la wilaya.

Ils réclament toujours le paiement de la prime de soutien de l'Etat de 12 DA par litre, (pour les éleveurs) et 5 DA (pour les collecteurs), mais cette fois, pour la période janvier - avril 2015. Ce problème qui existait déjà en 2014 et qui avait fait des remous au sein de cette corporation, avait été temporairement réglé par l'Onalait qui avait, à l'époque, puisé dans ses caisses, en attendant une subvention de l'Etat qui tardait à se concrétiser, malgré les nombreuses réunions régionales faites sur le sujet.

Ce paiement par l'Onalait pour l'année 2014, avait été fait, rappelons le, par anticipation sur la subvention de l'Etat mais ne voyant rien venir pour 2015, cet office a baissé les bras, et les contestataires s'adressent aujourd'hui au ministère, espérant cette fois obtenir gain de cause.

Selon les déclarations de Yacine Besnaci, le secrétaire général du CRIL (Conseil Régional Interprofessionnel du Lait), ils seraient sur le point de cesser leur activité, surtout les éleveurs, dont la majorité est rattachée à l'ANSEJ, "qui avaient été attirés vers ce métier en raison de la prime de soutien promise par l'Etat, et qui n'arrivent plus à rembourser leurs crédits. Certains éleveurs, acculés par les charges trop lourdes en l'absence de la prime de soutien (le quintal d'aliment du bétail se situe entre 3500 et 4900 dinars selon la qualité), revendent leurs vaches à moitié prix, des laitières qui produisent mensuellement entre 4 et 5 000 litres".

Les protestataires déclarent en outre ne pas comprendre l'attitude du ministère, alors que la politique tend vers la suppression de l'importation du lait et l'autosuffisance. Ce retard serait il dû à une lourdeur de l'administration soulevée continuellement dans le milieu des affaires, ou s'agit-il d'autre chose, la région serait, selon nos sources, la seule concernée par ce problème. Toujours est-il que les éleveurs, par le biais de leurs représentants, affirment n'arrêter leur mouvement de protestation pacifique que lorsqu'une solution définitive sera trouvée en leur faveur. Ils attendent beaucoup de cette visite au ministre.

Farida H. [L'EST REPUBLICAIN - 29-04-2015]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Transport clandestin - Chauffeurs clandestins, entre bienfaits et méfaits
Actualité suivante »
Annaba: CONFLIT BATENCO/EST-ENTREPRENEURS - Un accord difficile à négocier et des dettes faramineuses

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires