Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: EL-HADJAR - Gahmoussia se dote d’un nouveau service des pas...
Zone Membre
Publicités

Annaba: EL-HADJAR - Gahmoussia se dote d’un nouveau service des passeports

Publié le 20/05/2015
A l’instar des autres communes, la localité d’El-Hadjar (ex-Duzerville) distante de 10 km du chef-lieu de wilaya se met, elle aussi, de la partie à l’approche de l’été. D’importantes opérations d’embellissement lancées à travers les quartiers de ce bourg rendu célèbre pour son complexe sidérurgique, sont en cours d’exécution. Par ailleurs et quant à l’amélioration du service public, les responsables locaux n’ont pas lésiné sur les moyens en vue d’être au service et à l’écoute du citoyen. Sur ce registre, Gahmoussia vient de se doter d’un nouveau service des passeports fraîchement construit. Cette nouvelle infrastructure mitoyenne au stade «Dridi Mokhtar» et en face de laquelle une ancienne station de bus a été aménagée et transformée en magnifique jardin attenant à cet édifice public. Quant à la station de fourgons collectifs assurant les dessertes en El-Hadjar et ses périphéries, une aire de stationnement se trouvant en face dudit stade, a été réservée provisoirement pour le transport des usagers mais celui des voyageurs partant pour la ville des jujubes doivent poireauter sur le trottoir dépourvu d’abris bus. « Là c’est le cœur du problème ! », s’est écrié un citoyen qui attend sous un soleil de plomb l’arrivée du bus en partance pour la cité de Saint Augustin, finit par verser son fiel. « Ce n’est pas normal que des citoyens tous âge et sexe confondus poireautent sous une chaleur ardente leur bus sans qu’il y ait de commodités qui puissent atténuer leur mécontentement. Regardez dans quel état nous attendons le bus en l’absence d’une station digne de ce nom. Les gens s’abritent sous les arbres en quête d’ombre. Annaba n’est pas une petite ville. Donc, il faut lui réserver un bus toutes les cinq minutes et installer des abris en attendant la réalisation d’une station de transport en commun », a-t-il ajouté avec dépit avant de conclure « La dignité du citoyen passe avant tout ». Toutefois, l’argent ne manque pas et les idées aussi pour venir à bout des problèmes auxquels est confronté quotidiennement le commun des mortels. « Quand on veut, on peut. La preuve, le nouveau service des passeports en est l’exemple édifiant qui s’inscrit dans une démarche de l’amélioration de la qualité du service public. Faisons-le alors pour les transports toutes catégories confondues avec leurs aires de stationnement», nous dit-on encore.

Lestrepublicain - 20 mai 2015 -
Nejmedine Zéroug

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba : CRIME DE VILLEURBANNE - Le tueur condamné à 20 ans de réclusion
Actualité suivante »
Annaba: ARCELORMITTAL- Mise en ligne en temps réel des analyses de spectrométrie

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires