Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba : BERRAHAL - Des pseudo-artisans activent dans l’impunité
Zone Membre
Publicités

Annaba : BERRAHAL - Des pseudo-artisans activent dans l’impunité

Publié le 24/05/2015
Devant l’impunité, le moins que l’on puisse dire, c’est l’anarchie, en matière de construction, depuis un certain temps au centre ville du chef-lieu de la commune de Berrahal. Certains propriétaires de villas, à l’image de celles implantées à la  cité 130 logements, semblent défie les lois de la république et ne reculent devant rien. En effet, et malgré les mises en demeure des services techniques de l’APC de Berrahal établies en direction des contrevenants, ces derniers continuent de réaliser les travaux au grand jour. Il faut reconnaitre que les employés du service technique de l’APC, à leur tête le 1er responsable, sont l’objet de menaces,  d’intimidations et d’insultes à chaque sortie sur le terrain. « Ce quartier a perdu beaucoup de son image, en raison d’une situation totalement anarchique. Plus, ici, et devant l’absence des pouvoirs publics, c’est la loi de la jungle qui règne. Et attention à qui ose dénoncer des dépassements, ont tenu à dénoncer des habitants dudit quartier. A 200 mètres plus loin et plus précisément à la cité le Palmier, c’est la pagaille en matière de construction illicite. La seule commune parmi les 12 que compte la wilaya d’Annaba, qui est la plus touchée par les constructions illicites, est celle de Berrahal. Les raisons: les barons qui semblent très proches de certaines sphères de décision de la wilaya. Certains parlent d’une véritable «ruée» sur les poches constructibles avec et sans l’aval des responsables locaux. « Des dépassements que les élus, au même titre que la police d’urbanisme, feignent de ne pas voir, évitant carrément de faire face à ces personnes, que l’on dit à la situation aisée et profitant d’excellentes relations», dénoncent les habitants. Alors comment expliquer que des commerces au niveau des locaux des habitations illicites, construites il y a quelques mois du côté de la cité « le Palmier », hébergent des activités artisanales et dont certaines sont sonores à l’exemple de menuisiers et ferronniers qui se donnent librement à leur métier. Les habitants vivent un véritable calvaire du matin au soir engendré par le ronronnement des équipements. Une bonne partie de la nuit, il est quasiment impossible de fermer l’œil, a déclaré un sexagénaire de ce quartier  Ce qui a empêché les habitants d’avoir la moindre tranquillité. Aujourd’hui, les habitants lancent un SOS en direction des pouvoirs publics pour une campagne mains propres notamment pour mettre un terme à ces dépassements et pour une lutte sans merci  en matière de trafic de foncier dans la commune de Berrahal, l’une des plus importante de la wilaya de Annaba appelée à jouer dans la cour des grands, eu égard  au premier rôle qui lui a été réservé dans le projet du grand Annaba..

Lestrepublicain -
24 mai 2015 - Salah-Eddine

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba : LE CHARLATANISME QUI TUE Un exorciste fait une victime à Chorfa
Actualité suivante »
Annaba : SANTÉ - Les pathologies chroniques en débat

Les Commentaires

Ce qu'il nous faut, c'est le modèle de l'efficacité de l'autorité américaine, que je ne cautionne pas volontiers, mais qui dans notre cas est souhaitable. Surtout concernant sa police qui ne recule devant rien pour faire respecter la loi. Pour elle nul n'est au-dessus de la loi. Quant à nos lois à nous, nos régles à nous, elles sont tellement bafouées quelles ont perdu tout efficacité devant la facilité avec laquelle certains comportements mafieux se soustraient à leur application.
Si on ne reconnaît pas les lois, les réglements du pays dans lequel on vit, sans s'y soumettre, c'est tout simplement être hors-la-loi! Quand on ne pense qu'à son intérêt particulier par égoisme, par cupidité, par avidité, et qui en général ne vous rend pas finalement plus heureux, sans se soucier du bien-être de tous, c'est tout simplement rater sa part du vrai bonheur qui justement est incluse dans ce bien-être de tous.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires