Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/ Annaba: CHÉTAÏBI - SIDI-AKACHA Des touristes rackettés à sidi Ak...
Zone Membre
Publicités

Annaba: CHÉTAÏBI - SIDI-AKACHA Des touristes rackettés à sidi Akacha

Publié le 31/05/2015
Des touristes rackettés à sidi AkachaDans la soirée de jeudi dernier, et également durant la journée de vendredi, de nombreux jeunes touristes, originaires des wilayas limitrophes, ont été rackettés alors qu’ils passaient des moments de détente et de loisir sur le littoral de Chetaibi, 60 km à l’ouest d’Annaba. Selon des victimes rencontrées au niveau des gargotiers de Berrahal, « Les racketeurs étaient bien de la région. Ils étaient armés d’épées et de gourdins. Isolées les victimes n’avaient pas d’autres choix. Car les « pirates » menaçaient les « non-payeurs» de représailles». A tenu à témoigner un jeune guelmi qui a failli être lynché par des malfrats du côté de Sidi-Akacha.  A rappeler que grâce à une présence soutenue des  éléments de l’Armée Nationale Populaire (ANP), le site touristique de Sidi Akacha, une région paradisiaque située à une dizaine de kilomètres du village touristique de Chetaibi,  a été rouvert aux touristes ces 4 dernières années. Il attire, à la veille de la saison estivale une affluence nombreuse au même titre malheureusement de nombreux malfaiteurs. En effet, et selon de nombreux témoignages, aujourd’hui ce site n’est plus un espace de détente, encore moins ce lieu où l’on recherche le calme et la quiétude, pour échapper aux stress de la vie quotidienne. Les touristes et amoureux de la nature qui le fréquentaient assidûment, se sont vu, ces derniers jours, notamment les week-ends, contraints de fuir l’endroit, car, en plus de l’insécurité, il n’offre plus ce à quoi il est destiné. L’été dernier, cette zone a été caractérisée par des phénomènes (sexe, drogue et alcool), imposés principalement par semble-t-il des jeunes de la région. Le cadre agréable du site, mariant la montagne à la mer, situé à la limite des communes de Chetaïbi et de celle de la Marsa, distance d’une soixantaine de kilomètres du chef-lieu de la wilaya de Skikda, a perdu de son éclat du fait du laisser aller et laisser-faire. L’impression du laisser-aller et de l’insécurité se dégage dès que le visiteur accède dans ce site, dans la mesure où des particuliers sont en train de s’approprier des terrains en procédant à la clôture de parcelles.

lestrepublicain - 31 mai 2015 - B. Salah-Eddine

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: DJABBALAH - ‘‘Confier l’organisation des élections à une institution indépendante’’
Actualité suivante »
Annaba: LA VICTIME A ÉTÉ AMPUTÉE D’UNE JAMBE - 10 ans de prison pour les agresseurs de Hamza

Les Commentaires

En dehors de la police nationale et de la gendarmerie nationale, pourquoi chaque wilaya ne pourrait-elle pas créer sa propre unité, spécifiquement formée et entrainée pour mater ces bandes de misérables sans foi ni loi qui terrorisent les honnêtes gens? Parce-que tant qu'il n'y aurait pas une réponse ferme à ces canailles de fripouille et de vauriens, qui sont en réalité des trouillards qui se cachent derrière le masque de l'épouvante, puisqu'ils s'attaquent en grand nombre à des gens sans défense. Sans cette mesure, préconisée, cette vermine de pouilleux, de barbares et de ce qu'il y a de plus vil dans la société, continuera son infâme besogne.
franchement a chaque fois que je lis les nouvelles de ANNABA ya pas un jour ou il n y a pas d agression ou de meurtre domage pauvre ANNABA et bon courage pour les honnetes personnes et inchallah les pouritures disparessent a jamais
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires