Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: La cérémonie de trop - Carnaval fi dechra sur mer
Zone Membre
Publicités

Annaba: La cérémonie de trop - Carnaval fi dechra sur mer

Publié le 08/06/2015
1 cérémonie de trop (2)Il fallait faire preuve de patience et de beaucoup de sang froid, avant-hier, aux environs de la plage Rizi Amor (ex Chapuis), pour ne pas céder à une crise de nerfs que les autorités locales, pouvaient nous éviter. En effet, pour cause de cérémonie officielle de lancement de la saison estivale, « un génie local » a eu l’idée saugrenue d’installer une estrade sur la route pour accueillir, l’espace d’une demi-heure, une armada d’officiels, venus applaudir des bambins et des troupes de musique perdues dans la foule. Résultat des courses, des embouteillages monstres dans une ville qui étouffe, des déviations décidées au bon vouloir des agents de police et bien d’autres désagréments.

Pourquoi tout ce tintamarre, pour célébrer un cycle naturel du calendrier ? Pourquoi un wali se croit-il obligé de participer à une mascarade de ce genre en 2015, sous le regard amusé de dizaines de jeunes qui filmaient le « Carnaval fi Dechra sur mer ». Combien a coûté à la collectivité ce cirque qui n’a fait rire personne, même pas ces gosses auxquels « on » a offert casquettes et tee- shirts, avant de les abandonner à leur sort, une fois la délégation officielle, rentrée. Arrêtons, de grâce, de prendre les habitants de cette ville pour des demeurés, ils n’attendent pas de l’Etat la promulgation des heures de baignade, car à ce rythme, on sera contraint d’adapter une autre devise, que tout un chacun a loisir à imaginer, sur le fronton de notre APC. Les organisateurs savent-ils combien d’enfants sont restés abandonnés sur les lieux de la « fichta », car leurs parents ne pouvaient accéder sur les lieux pour les récupérer ? Il y’ en avait par dizaines. C’est une honte !

Le provencial - 08 juin 2015 - M.C


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Tunisie - La route de la contrebande d’essence à la frontière algérienne
Actualité suivante »
Annaba: IL MET LE FEU À L’ENTRÉE D’UN BÂTIMENT - 6 personnes asphyxiées à Oued-Edheb

Les Commentaires

On reconnaît,là, bien notre pays. L'improvisation de cet évènement est exactement à l'image de la conduite de notre ville. Une décision irréfléchie, inspirée par on ne sait quel coup de tête ou autre caprice, pris certainement à la dernière minute, sans avoir méditer les éventuelles conséquences d'une telle action pour le moins abérrante. Ces méssieurs n'ont visiblement ni le savoir faire, ni l'envergure, encore moins la compétence, à moins qu'ils ne s'en moquent, pour organiser une telle activité. Une activité, qui d'ailleurs, est tout à fait ordinaire sous d'autres cieux. À quoi bon jouer au apprenti sorcier quand on est incapable d'être à la hauteur. Chez les gens intelligents et prévoyants une telle étourderie n'a aucune possibilité d'avoir lieu. Tout est minutieusement planifié, tout est pensé et repensé en tenant compte des moindres détails. Chez nous, c'est l'éxecution des choses à l'improviste, spontanèment, sans préparation aucune. On invente, on improvise sur le moment et puis on réfléchie après. Résultat, c'est le chaos et l'imprévu avec tout son cortège de surprises. Parce qu'on ne voie pas plus loin que le bout de son nez. Comme le dit le vieux dicton.
je pense que des animations de ce types sont utiles pour le developement du tourisme local. ils doivent etre reflichis et pas organisés en perturbant la tranquilité du citoyen. si , rien n'est fait , on reproche aussi aux autorités leurs passivités. il fait aussi comprendre que ça aussi fait partie de la vie. on ne peut pas satisfaire tout le monde!!!!!
La question n'est pas de ne rien organiser! Au contraire notre ville à énormément besoin d'activités culturelles, sportives et autres animations pour répandre un peu de joie dans le coeur d'une jeunesse et d'une population qui s'ennuient fortement.
La question c'est la facon, la manière dont les choses ont été arrangé! Par des gens pour le moins incompétents ou légers dans leur décision. Si, par exemple, pour faire quelque chose que vous pensez utile et agrèable à la population et que vous lui ôtez ou vous lui compliquez, en même temps, par incommodité, l'essentiel de ces occupations, vous aurez raté le but que vous voulez atteindre. Parce que cette population aura beaucoup plus perdu dans cette histoire que ce qu'elle aura gagné! C'est sur ce point précis que porte notre critique.
ok mon cher ami!!!!!je comprends ton raisonnement dans ce cas. par contre , il faut continuer à mettre des animations en place dans de bonnes conditions.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires