Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Ouyahia à Annaba- La bataille de l’emploi
Zone Membre
Publicités

Annaba. Ouyahia à Annaba- La bataille de l’emploi

Publié le 28/04/2007

“Le programme du Président de la République est porteur de tous les espoirs pour les Algériens”. C’est par cette phrase significative qui marque le soutien plein et entier du RND à la politique de Abdelaziz Bouteflika qu’Ahmed Ouyahia a d’emblée orienté son discours de campagne lors du meeting qu’il a animé jeudi après-midi à El-Hadjar. Son intervention aura été un véritable plaidoyer en faveur “des 140 propositions du RND” pour mettre le cap sur le développement durable. Ses propositions concernent en premier lieu le développement de l’agriculture et la promotion de la production nationale qui exigent, soutient-il, la levée des contraintes et une lutte permanente contre la corruption et la bureaucratie. Ouyahia a dans ce sillage appelé à des solutions de fond aux problèmes que rencontre l’agriculture.
Le secrétaire général du RND a estimé dans le même contexte que développer l’industrie et renouer avec l’investissement, il est impératif de sortir de “l’ère de l’import..import” et de faciliter l’accès au foncier industriel dont le prix reste très onéreux pour attirer les investisseurs potentiels.  Il rappellera que les banques publiques ne jouent pas le jeu dans l’accompagnement nécessaire à la construction de l’économie.
Ouyahia expliquera la primauté donnée par son parti au développement de l’agriculture et de l’industrie par le fait que le pétrole dont le prix fluctue et peut tomber à un niveau bas ne peut être une source perenne pour financer le développement.
La proximité du rassemblement de l’ex-complexe sidérurgique d’El-Hadjar, a été aussi une opportunité pour Ouyahia d’évoquer la politique de privatisation et de citer en exemple les cas d’Asmidal et d’El-Hadjar qui ont donné des résultats. Ahmed Ouyahia soutiendra aussi que le développement de l’agriculture et de l’industrie ne suffit pas pour vaincre le chômage, mais il n’est pas impossible de renverser la vapeur. S’appuyant sur les contraintes qui se dressent devant l’application des différents dispositifs mis en place par l’Etat et en citant l’exemple de l’Ansej, Ouyahia dira que gagner la bataille du chômage est possible.
Selon lui, il suffit de lever la barrière du crédit pour que les entreprises des jeunes prolifèrent et créent de l’emploi. Au registre de l’amélioration du pouvoir d’achat du citoyen, le RND est favorable à l’institution d’aides publiques à l’image des bourses scolaires et autre aide au loyer. Ahmed Ouyahia a également plaidé en faveur d’un marché des salaires.
Il dira dans ce contexte qu’il est temps de casser les tabous et de réhabiliter l’élite en la rétablissant dans son droit à un salaire décent et autres mesures incitatives pour barrer la route aux déperditions des compétences et à la fuite des cerveaux. Ahmed Ouyahia ne manquera pas de clore son intervention par un message fort : “Nous avons une dette envers les Chouhada; pour nous en acquitter, appliquons la déclaration de Novembre”.
Le secrétaire général du RND qui veut que ses propos soient délestés de tout populisme dira simplement que les élections sont déterminantes pour le devenir du citoyen et du pays.
El moudjahid > 27/04/07 > S. Lamari


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Double voie Ramdane Djamel - Annaba
Actualité suivante »
Annaba. Législatives du 17 mai 2007

Les Commentaires

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires