Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: EHS EL BOUNI - Les syndicalistes brandissent la menace de g...
Zone Membre
Publicités

Annaba: EHS EL BOUNI - Les syndicalistes brandissent la menace de grève

Publié le 15/07/2015
Dans une lettre adressée hier au directeur de l’EHS El Bouni, dont une copie a été remise à notre rédaction, les différentes  sections syndicales de l’EHS Abdallah Nouaouria d’El Bouni, celle des sage-femmes, des paramédicaux et des corps communs de cette institution, d’obédience UGTA, déclarent que la responsabilité des mouvements  de protestation qui seront lancés dans les prochains jours, ainsi qu’une grève ouverte, incombera au directeur de l’établissement, M. Gasmi Ali. Ce dernier est accusé de  « n’avoir  pas voulu  recevoir les syndicalistes afin de négocier la mise en application des décisions portées sur le rapport relatif aux   revendications  socio professionnelles que son prédécesseur, M.Tigha Abdelhamid  avait entériné en date du 15 décembre dernier,  puis le 7 avril 2015  en présence du représentant de la direction de la Santé, réitérant sa volonté d’appliquer à la lettre tous les point qui y étaient portés. Des décisions que le nouveau directeur de l’EHS semble totalement ignorer, selon le communiqué, allant jusqu’à refuser de recevoir les membres du syndicat, malgré les différentes tentatives de ce dernier, de renouer le dialogue. Aussi, devant cette « fermeture » et ce refus d’appliquer les décisions prises, les représentants des différentes sections syndicales déclarent le lancement d’actions de revendications, et d’une grève ouverte, jusqu’à l’obtention de leurs droits. Ajoutons que, de son côté, le coordinateur  UGTA du secteur de la Santé, que nous avons contacté, M. Kamel Fritah, a ajouté que, en solidarité avec les sections revendicatrices, tous les travailleurs de la Santé de Annaba, rattachés à l’UGTA observeront  une grève illimitée, paralysant ainsi le secteur. Pour notre interlocuteur, la balle se trouve dans le camp du directeur de l’EHS d’El Bouni, qui portera toute la responsabilité des actions à venir.

lestrepublicain - 15 juillet 2015 - Farida H.

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: CADRE DE VIE - Les motards exhibitionnistes traqués
Actualité suivante »
LA VEILLE DE L’AÏD - Le centre-ville livré à l’anarchie

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires