Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Société des corps gras Seybouse La Belle - Fermeture tempor...
Zone Membre
Publicités

Annaba: Société des corps gras Seybouse La Belle - Fermeture temporaire pour pollution

Publié le 23/07/2015

La Belle AnnabaConsidérée comme une mesure «brutale» par la direction, la fermeture temporaire de la société met au chômage technique plus de 140 employés.

Sur recommandation du directeur de l’environnement, le wali de Annaba a décidé la fermeture temporaire de la société des corps gras, Seybouse La Belle, depuis la veille de l’Aïd El Fitr, avons-nous appris de ses travailleurs. Le chef de l’exécutif par intérim, Mostapha Limani, a pris cette décision après qu’une mise en demeure ait été adressée le 26 mars dernier à la direction de cette filiale du groupe privé La Belle, lui reprochant plusieurs insuffisances, dont une pollution oléifiante versée dans la mer, un réseau d’assainissement impropre et un manquement grave à la sécurité des travailleurs et des installations. Aussitôt exécutée, la décision de fermeture a poussé la direction générale et son partenaire social à se mobiliser pour faire revenir le wali sur sa décision, qu’ils qualifient de «brutale».

En effet, dans une correspondance adressée hier au wali, le directeur général de l’unité de Annaba, Bouhaouche Abdelaziz, a assuré que «toutes les réserves contenues dans la mise en demeure n°1909 du 26 mars 2015 ont été levées. Il en est ainsi de la maintenance au niveau des réservoirs, la couverture des avaloirs, l’équipement de sécurité des travailleurs, le réseau d’évacuation des eaux pluviales, l’amélioration du réseau électrique et le renouvellement des extincteurs».

Abordant le volet assainissement, le même responsable a expliqué dans sa lettre que «l’assainissement intérieur et extérieur de l’unité fait actuellement l’objet d’un programme annuel avec deux entreprises — publique et privée — spécialisées, dont la mission est de traiter tout le réseau, allant de l’unité jusqu’au centre des garde-côtes. Pour vous rassurer davantage, nous avons signé un contrat avec une entreprise spécialisée dans les analyses physico-chimiques des eaux industrielles évacuées».

Quant aux fuites ayant trait aux huiles et eaux industrielles, le document fait état de l’insertion de la société La Belle de Annaba dans une étude visant la lutte contre la pollution dont la mission est pilotée par le bureau d’étude Safege, et ce, avec la validation du ministère de l’Aménagement territorial de la ville (Matev), qui va lancer prochainement l’avis de soumission. Contacté, le directeur général de la société des corps gras Seybouse La Belle de Annaba, Bouhaouche Abdelaziz, a confirmé l’information. «Heureusement que cette décision de fermeture temporaire intervient dans une période où l’entreprise procède à des opérations de maintenance et d’entretien.

Nos stocks sont pratiquement vides et nous attendons dans les quelques jours l’arrivée d’un bateau d’approvisionnement en matière première pour entamer le conditionnement. Il faut savoir que cette fermeture touche l’économie des familles de plus de 140 de nos employés. Nous avons levé toutes les réserves pour que le wali de Annaba revienne sur cette décision de fermeture temporaire et que nos travailleurs attendent avec impatience. Nous ne sommes pas une société polluante et sommes très sensibles au respect de l’environnement», estime-t-il.

Mohamed Fawzi Gaïdi [EL WATAN - 23-07-2015]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Douanes du port - Saisie de 120 moteurs de véhicules et des pièces usagé
Actualité suivante »
Annaba: Un cadeau empoisonné pour le nouveau wali

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires