Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: TRANSPORT URBAIN - Des taximen pénalisent les usagers
Zone Membre
Publicités

Annaba: TRANSPORT URBAIN - Des taximen pénalisent les usagers

Publié le 09/08/2015
Des taximen pénalisent les usagersMalgré les plaintes portées par les clients auprès des responsables en charge du transport, leur problème reste toujours posé et la plupart des chauffeurs de taxi continuent de faire leur diktat. Tout comme les marchands de beignets occasionnels qui ont pignon sur rue durant la période du mois de ramadhan, certains chauffeurs de taxi tentent de se sucrer sur le dos en abusant de la crédulité et la naïveté de leurs clients et ce, en l’absence de fermeté et de détermination du service concerné à sévir contre ces prestataires véreux. En effet, l’été est la période propice pour ces gens-là. Ils cherchent toujours des prétextes pour parvenir à leurs fins comme ce fut le cas d’une vieille femme qui a vu son « taxieur » lui soustraire la somme de 500DA pour un trajet allant de la gare routière à la cité des Orangers. « J’ai tout de suite pris un taxi dès que je suis descendue du bus faisant la navette entre El Tarf et Annaba. Le chauffeur de taxi qui m’a déposée jusqu’au laboratoire des analyses situé au niveau de la cité des Orangers et qui a su que je n’étais pas d’ici d’après mon accent, m’a pris 500DA », nous a affirmé cette sexagénaire qui a tenu à dénoncer la malveillance de ce « taxidriver » par le biais de notre journal. Par ailleurs, nombre d’usagers qui poireautent sous un soleil de plomb l’arrivée d’un taxi, sont surpris de voir la plupart des chauffeurs taxi refuser leur course. Ces derniers évoquent sous prétexte le problème de la circulation routière. « Ce n’est qu’un prétexte. Ils évoquent chaque fois tel ou tel problème pour pouvoir refuser toute course à 100DA. Ils finiront toujours par prendre le client en lui imposant la somme de 150DA la course », nous a expliqué un ancien taximen. Devant cet état de fait, les usagers lancent un appel pressant aux responsables en charge du secteur de mettre fin à ces pratiques malveillantes et d’infliger des sanctions sévères aux chauffeurs de taxi indélicats.

lestrepublicain - 08 août 2015 -  Nejmedine Zéroug

TRANSPORT URBAIN

Des taximen pénalisent les usagers

Publié dans Annaba Samedi, 08 août 2015 18:42
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Malgré les plaintes portées par les clients auprès des responsables en charge du transport, leur problème reste toujours posé et la plupart des chauffeurs de taxi continuent de faire leur diktat. Tout comme les marchands de beignets occasionnels qui ont pignon sur rue durant la période du mois de ramadhan, certains chauffeurs de taxi tentent de se sucrer sur le dos en abusant de la crédulité et la naïveté de leurs clients et ce, en l’absence de fermeté et de détermination du service concerné à sévir contre ces prestataires véreux. En effet, l’été est la période propice pour ces gens-là. Ils cherchent toujours des prétextes pour parvenir à leurs fins comme ce fut le cas d’une vieille femme qui a vu son « taxieur » lui soustraire la somme de 500DA pour un trajet allant de la gare routière à la cité des Orangers. « J’ai tout de suite pris un taxi dès que je suis descendue du bus faisant la navette entre El Tarf et Annaba. Le chauffeur de taxi qui m’a déposée jusqu’au laboratoire des analyses situé au niveau de la cité des Orangers et qui a su que je n’étais pas d’ici d’après mon accent, m’a pris 500DA », nous a affirmé cette sexagénaire qui a tenu à dénoncer la malveillance de ce « taxidriver » par le biais de notre journal. Par ailleurs, nombre d’usagers qui poireautent sous un soleil de plomb l’arrivée d’un taxi, sont surpris de voir la plupart des chauffeurs taxi refuser leur course. Ces derniers évoquent sous prétexte le problème de la circulation routière. « Ce n’est qu’un prétexte. Ils évoquent chaque fois tel ou tel problème pour pouvoir refuser toute course à 100DA. Ils finiront toujours par prendre le client en lui imposant la somme de 150DA la course », nous a expliqué un ancien taximen. Devant cet état de fait, les usagers lancent un appel pressant aux responsables en charge du secteur de mettre fin à ces pratiques malveillantes et d’infliger des sanctions sévères aux chauffeurs de taxi indélicats.

Nejmedine Zéroug

 

Lu 63 fois
- See more at: http://www.lestrepublicain.com/annaba/item/24671-des-taximen-p%C3%A9nalisent-les-usagers#sthash.nCucvqHM.dpuf

TRANSPORT URBAIN

Des taximen pénalisent les usagers

Publié dans Annaba Samedi, 08 août 2015 18:42
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Malgré les plaintes portées par les clients auprès des responsables en charge du transport, leur problème reste toujours posé et la plupart des chauffeurs de taxi continuent de faire leur diktat. Tout comme les marchands de beignets occasionnels qui ont pignon sur rue durant la période du mois de ramadhan, certains chauffeurs de taxi tentent de se sucrer sur le dos en abusant de la crédulité et la naïveté de leurs clients et ce, en l’absence de fermeté et de détermination du service concerné à sévir contre ces prestataires véreux. En effet, l’été est la période propice pour ces gens-là. Ils cherchent toujours des prétextes pour parvenir à leurs fins comme ce fut le cas d’une vieille femme qui a vu son « taxieur » lui soustraire la somme de 500DA pour un trajet allant de la gare routière à la cité des Orangers. « J’ai tout de suite pris un taxi dès que je suis descendue du bus faisant la navette entre El Tarf et Annaba. Le chauffeur de taxi qui m’a déposée jusqu’au laboratoire des analyses situé au niveau de la cité des Orangers et qui a su que je n’étais pas d’ici d’après mon accent, m’a pris 500DA », nous a affirmé cette sexagénaire qui a tenu à dénoncer la malveillance de ce « taxidriver » par le biais de notre journal. Par ailleurs, nombre d’usagers qui poireautent sous un soleil de plomb l’arrivée d’un taxi, sont surpris de voir la plupart des chauffeurs taxi refuser leur course. Ces derniers évoquent sous prétexte le problème de la circulation routière. « Ce n’est qu’un prétexte. Ils évoquent chaque fois tel ou tel problème pour pouvoir refuser toute course à 100DA. Ils finiront toujours par prendre le client en lui imposant la somme de 150DA la course », nous a expliqué un ancien taximen. Devant cet état de fait, les usagers lancent un appel pressant aux responsables en charge du secteur de mettre fin à ces pratiques malveillantes et d’infliger des sanctions sévères aux chauffeurs de taxi indélicats.

Nejmedine Zéroug

 

Lu 63 fois
- See more at: http://www.lestrepublicain.com/annaba/item/24671-des-taximen-p%C3%A9nalisent-les-usagers#sthash.nCucvqHM.dpufv

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: EN PARTENARIAT AVEC LA RUSSIE - Une usine de fabrication de wagons et de bulldozers
Actualité suivante »
Annaba: ASSOCIATION «BOUNA» - Près d’un mois de festivités à l’hôtel «El Mountazeh»

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires