Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: EDUCATION NATIONALE - Des lycées en déclin
Zone Membre
Publicités

Annaba: EDUCATION NATIONALE - Des lycées en déclin

Publié le 17/08/2015
Un mois après l’affichage des résultats du baccalauréat, le taux de réussite moins de 50% enregistré au niveau de nos lycées continue de susciter moult interrogations. Nombre de parents d’élèves que nous avons rencontrés estiment que ce taux ne reflète ni le niveau des potaches, ni les compétences avérées des professeurs encore moins la réputation d’un certain nombre de lycées dont se targue la ville des jujubes. L’année scolaire 2014-2015 a vu le déclin de quelques célèbres lycées en l’occurrence Saint Augustin, Moubarek El Mili, Boumarouane et bien sûr l’ex-établissement de l’enseignement technique. Ces derniers ont, de tout temps, enregistré un fort taux de réussite au Bac et ont vu leurs bacheliers devenir des sommités. C’est pourquoi beaucoup de parents d’élèves n’hésitaient pas à l’époque à faire des pieds et des mains et quitte à user de leurs connaissances pour pouvoir procéder à l’inscription de leurs enfants dans l’un de ces établissements dès qu’ils accèdent  en première année secondaire. « Pour moi c’était une fierté de voir mon fils fréquenter le lycée Moubarek El Mili qui a vu défiler des dizaines de bacheliers devenir plus tard des VIP dans notre société et les exemples ne manquent pas. Ils sont légion. Puis, je savais d’avance que mon enfant allait décrocher avec brio son Bac. La preuve mon fils est aujourd’hui diplomate dans un pays africain », nous a raconté un père de famille tout fier du parcours de son fils, dont le mérite revient à cet établissement en général et à ses anciens enseignants en particulier. Et d’enchaîner : « C’est vraiment regrettable. On ne s’attendait jamais à ce que des lycées célèbres enregistrent des résultats en deçà des aspirations des responsables et des parents d’élèves». Par ailleurs, cette fois ce sont des lycées de Sidi Amar et Aïn Berda qui ont enregistré le meilleur taux de réussite au Bac au niveau de la wilaya. Ils ont donc volé la vedette aux établissements cités plus haut et qui sont connus pour leur réputation en matière d’enseignement de qualité. D’aucuns qualifient la situation « d’inacceptable»  et exigent des autorités du secteur de l’éducation de redorer au plus vite le blason d’antan de ces établissements. C’est la raison pour laquelle les responsables en charge du secteur devront redoubler d’efforts pour trouver des solutions urgentes afin d’améliorer le taux de réussite du baccalauréat au terme de la prochaine année scolaire dans ces lycées sans pour autant oublier les autres paliers en l’occurrence le moyen et le primaire qui ont, eux aussi, enregistré de mauvais résultats qui ont déçu plus d’un.

lestrepublicain - 15 Aout 2015

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: GRAFFITIS - Les 213 frappent à Séraïdi
Actualité suivante »
Annaba: Ils ont poignardé mortellement un jeune sur une plage - Quatre assassins arrêtés et écroués

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires