Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Festival du cinéma méditerranéen - Azzeddine Mihoubi à Mila...
Zone Membre
Publicités

Annaba. Festival du cinéma méditerranéen - Azzeddine Mihoubi à Mila : «Aucun festival ne sera supprimé»

Publié le 18/09/2015

Azzedine MihoubiLe ministre de la Culture, Azzeddine Mihoubi, a déclaré, ce dimanche à Mila, qu’aucun festival national ne sera supprimé malgré les mesures d’austérité prises par le gouvernement.

Dans ce sens, M. Mihoubi dira : «Le ministère de la Culture n’a adopté aucune mesure d’austérité. Notre département parle de la rationalisation des dépenses et ce sont deux choses différentes. Aussi, je dis clairement qu’aucun festival national ne sera supprimé. On pourrait, tout au plus, allonger la périodicité de certains d’entre eux.

Au lieu d’organiser un festival donné chaque année, on pourrait le faire tous les deux ans par exemple. Une autre idée est à l’étude aussi : on envisage de fusionner en un seul tous les festivals qui traitent de la même thématique ; ou encore de réduire certains festivals nationaux à une dimension locale. Mais pas avant l’année 2016.». Le ministre a, par ailleurs, affirmé au sujet du festival du film méditerranéen de Annaba : «Le festival est maintenu contrairement à ce qui a été rapporté par certains médias.

Demain (lundi 14 septembre Ndlr), une commission ministérielle de haut niveau se rendra dans la ville d’Annaba pour s’enquérir des préparatifs du festival du cinéma méditerranéen en cours dans cette ville.»

Signalons que lors de son passage à Ksar Agha de Ferdjioua et à la mosquée de Sidi Ghanem au Vieux Milev, deux monuments historiques qui font, présentement, l’objets d’études pour leur réhabilitation, le ministre a sommé les parties responsables concernées par ces projets de choisir les entreprises les plus spécialisées dans la restauration des monuments historiques et archéologiques Signalons que l’étude de réhabilitation de la mosquée de Sidi Ghanem est à sa deuxième phase, alors que celle de Ksar Agha, elle traîne depuis 2007 faute d’entreprises qualifiées en la matière.

Kamel Beniaiche [EL WATAN - 17-09-2015]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Festival du cinéma méditerranéen : Dix-huit longs métrages en lice
Actualité suivante »
Annaba. Transport ferroviaire : Programme spécial Aïd El Adha

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires