Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: EL-HADJAR - Une demande de construction d’une école alaouit...
Zone Membre
Publicités

Annaba: EL-HADJAR - Une demande de construction d’une école alaouite rejetée

Publié le 20/09/2015
Résultat de recherche d'images pour "mosquée alaouite"La mouvance alaouite, qui est en train de renforcer constamment son assise territoriale, notamment au niveau des pays voisins touchés par le mouvement du ‘‘printemps arabe’’, à l’image de la Tunisie et surtout de la Libye et l’Egypte, persiste à se structurer en réseau à travers l’Algérie, dans le but de gagner du terrain et contrôler un territoire à haute valeur économique et proche de l’Europe, alerte un haut dignitaire algérien de la confrérie de l’exégète Tarika El-Kadiria. Le monde tentaculaire de l’intégrisme chiite est impénétrable et les initiés, qui disposent de relais ayant eux-mêmes leurs entrées au sein de certains services de lutte contre ce phénomène, sont  dignes de l’omerta et surtout ne reculent devant rien. Des investigations sont en cours sur une tentative de création d’une école coranique alaouite proche du chiisme, dont l’information a été dénoncée au wali d’Annaba par le 1er responsable en Algérie, en Afrique du Nord de la confrérie « El-Kadiria », en activité depuis plus de 10 siècles dans les pays. Ce dignitaire, reconnu et installé à la tête de cette association,  par le chef de l’état Abdelaziz Bouteflika, a également saisi les plus hautes instances du pays, afin de mettre un terme à un schéma diabolique pouvant nuire réellement au pays dans l’avenir, selon une correspondance en notre possession. Le dignitaire a mis en garde qu’un religieux chiite, un certain El-Abid Abderrahmane Ibn-El-Hachimi El-Kadiri,  installé à Oued-Souf, avait été promu clandestinement à partir de la Syrie par le Calife chiite de l’exégète de  la confrérie des alaouites en Syrie, actuellement en fuite en Egypte, en l’occurrence Mokhalaf IbnYahia El-Kadiri El-Hassini, en qualité de chef de la confrérie des alaouites. Cette nomination avait pour objectif,  selon le plaignant, de mieux coloniser idéologiquement des zones de la bande saharo-sahélienne désertique ou semi-désertique, enclavée et réduite au transit des trafics divers.  Le nouveau chef spirituel alaouite d’Algérie et de l’Afrique vient, à son tour, et de manière aussi illicite, de nommer un responsable pour la wilaya d’Annaba. Il s’agit d’une personne, répondant aux initiales (H.M). De même, il a  sollicité les autorités locales de la daïra d’El-Hadjar pour mettre à sa disposition un lot de terrain à la cité Mars Omar, pour la construction d’une école coranique,  laquelle est destinée réellement au profit de la mouvance intégriste alaouite. A l’annonce de cette imposture religieuse, c’est le branle bas de combat au sein des différents services de sécurité de la daïra d’El-Hadjar. Selon des bruits de couloir, la stratégie préconisée, au départ, par les initiés de cette confrérie alaouite non reconnue dans le pays, demeure la création de petites cellules disséminées en territoire algérien, partageant la même idéologie, ayant reçu une formation pratique, agissant de manière autonome et au gré des opportunités, devant permettre la réalisation de l’utopie chiite.  Et la meilleure manière d’y arriver sans faire beaucoup de bruit demeure, estime-t-on, incontestablement le contrôle des mosquées et écoles coraniques. Des sources sécuritaires  signalent que des mouvements suspects, principalement des islamistes estrangers (Marocains, Tunisiens, Libyens et Egyptiens)  à l’allure plein aux as, ont été à maintes reprises aperçus chez la personne mise en cause. Certains « visiteurs », des Libyens et marocains, ont été interpellés tout récemment sur les lieux par des gendarmes et ont été libérés après des fouilles et auditions. Enfin, nous apprenons de source proche de l’administration, que les autorités locales ont répondu négativement à la demande du Calife alaouite, quand à la création de l’école coranique.

lestrepublicain -
20 septembre 2015 - B. Salah-Eddine

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Groupe Sider - Le comptable voleur de câbles écroué
Actualité suivante »
Annaba: COUR DES COMPTES - M. Benmarouf vulgarise ses missions

Les Commentaires

"Message à Mrs le Wali et le Maire"

Un simple rappel, de ne pas oublier à l'approche de l'Aïd al adha de venir en aide à Madame Zakia Dridi qui gère bénévolement le centre SDF de Sidi Belaïd et mène un long combat pour assurer les meilleurs prestations à nos sœurs et frères (texte de Leila Azzouz sur vitamine DZ).
l'aide des plus demunis vient d'abord de l'etat et du citoyen apres!!!!.c'est facile de solliciter le citoyen.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires