Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: INSÉCURITÉ - Un journaliste d’Ennahar sauvagement agressé
Zone Membre
Publicités

Annaba: INSÉCURITÉ - Un journaliste d’Ennahar sauvagement agressé

Publié le 03/10/2015
Un journaliste d’Ennahar sauvagement agresséCAugmenter la taille de police’est l’un des plus jeunes journalistes accrédités à Annaba et un habitué des prétoires afin de rapporter tous les jugements de malfrats qui se tiennent dans ces tribunaux. Mercredi passé vers 16 heures 30 après sa sortie de la Cour de Annaba, il s’était trouvé suivi puis encadré par trois individus aux mines patibulaires.  Derrière la daïra, ils se ruent sur lui et lui adressent une volée de coups, le blessant  sérieusement aux mains. Ce qui avait  nécessité pas moins de huit points de suture. Après s’être emparé de son téléphone portable, sans doute pour donner une raison à cette agression, les voyous détalent et disparaissent dans la nature. Après avoir subi les soins nécessités par son état, Bensidhoum Taha  la victime, se rend au commissariat de proximité du 9ème  arrondissement pour déposer une plainte en bonne et due forme. Le médecin légiste lui ayant entretemps délivré un certificat d’incapacité de huit jours. Rapidement, la police se met en chasse et arrive à récupérer le téléphone sans cependant mettre la main sur les agresseurs. Formellement identifiés par les services de sécurité, ils font actuellement l’objet de recherches intenses. Le corps des journalistes se pose la question de savoir s’il s’agit là d’une simple agression ou d’une vengeance à la suite d’un reportage sur l’un de ces voyous ou un de leurs proches après un jugement ou une arrestation. La question est posée jusqu’à ce qu’à la fin de leur cavale.

lestrepublicain - 03 octobre 2015 - Ahmed Chabi

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Projets en cours de réalisation à Oued Laneb et Tréat - Le Wali inspecte l’avancement des travaux
Actualité suivante »
Annaba: CLINIQUE AL FARABI - Les journées de la procréation médicalement assistée de retour

Les Commentaires

"INCROYABLE"
"nos journalistes méritent tous nos respects"

voir et lire notre talentueux Messaoud Belhasseb comment il raconte et tourne les phrases et les mots dans la langue de Molière!(lol)un peu comme moi lorsque je mets mes chaussettes le matin, il fait mieux que Victor Hugo! ya bouzah, lire absolument "le provincial d'Annaba, rubrique nos plumes, échos de province; séquence de vie" un vrai écrivain, on attend de lire son livre qui sera certainement un best-seller...BRAVO.
L'Algérie ne manque pas de talents, de gens intelligents. Ils sont certes pas assez nombreux, par rapport à la grande masse des écervelés ignares le plus souvent bon à rien. Mais cependant cette poignée de gens éclairés existent. Contrairement à ce que devrait être la logique, ce sont les moins doués d'entre nous qui sont le plus souvent investis, pour des raisons que l'on peut imaginer, de la gestion d'une ville ou d'un pays. Résultat, la tâche qu'ils doivent honorer les dépasse et ainsi ils ne peuvent pas, peut-être malgré eux, donner plus que ce qu'ils ont. Donc l'état de vos villes et de notre pays est exactement à l'image de leur carence, de leur manque d'aptitude à accomplir de manière satisfaisante telle ou telle mission.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires