Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/ Annaba: CRIMINALITÉ - Des braconniers de corail devant les juges
Zone Membre
Publicités

Annaba: CRIMINALITÉ - Des braconniers de corail devant les juges

Publié le 12/01/2016
Des braconniers de corail devant les jugesLe tribunal d’El-Hadjar a connu avant hier une forte affluence de parents et connaissances de 5 pilleurs de corail. Ces jeunes nés entre 1981 et 1994 sont jugés pour les faits de pêche sans autorisation d’une espèce protégée, d’association de malfaiteurs et de non assistance à personne en danger. Le plongeur qui les accompagnait n’avait pas reparu à la surface et ils l’auraient abandonné. La gendarmerie nationale qui avait mené l’enquête avait sur ordre de perquisition saisi à la cité de Sidi Salem à un endroit où étaient parquées des barques et du matériel de plongée, des embarcations, des moteurs, des tenues de plongées accompagnées de bouteilles à oxygène. On ne dit pas s’il y a dans le matériel saisi des compresseurs. En tout au moment de la saisie on avait cité le chiffre important de plusieurs milliards de centimes. Cependant aucun gramme de corail n’avait été trouvé en possession des accusés. Le verdict sera rendu la semaine prochaine et nous reviendrons avec plus de détails sur cette affaire qui avait défrayé la chronique lors de son avènement. Le pillage du corail continue, entretemps, à se pratiquer en dépit de la menace d’être surpris en pleine mer par la marine nationale ou à terre par les éléments de la gendarmerie nationale. Les fournisseurs de matériels empochent des sommes astronomiques et sont à l’abri de tout danger. Seuls, les jeunes plongeurs qui ont été formés en « cocotte minute » continuent à payer de leur vie leur audace qui les mène à plonger à plus de 60 mètres de profondeur, avec cette ambition démesurée de s’enrichir rapidement et d’acquérir de belles voitures et vivre à l’abri du besoin. Les exemples de jeunes adolescents qui se sont enrichis avec une grande rapidité ne manquent pas. Et c’est ostentatoirement qu’ils étalent leurs nouvelles situations aisées.

Lestrepublicain - 12 janvier 2016 - Ahmed Chabi

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: POUR DÉNONCER DES CADRES INDÉSIRABLES - Protesta annoncée de L’UNPEF
Actualité suivante »
Annaba: POUR DÉTENTION DE DROGUE - Plusieurs individus appréhendés

Les Commentaires

si nos enfants sont exclus de la gestion du pays!!!!!!!!!c'est la nation qui perdra . l'Algérie de boutef veut uniquement sucer notre sang. nous réagirons énergiquement contre ce texte.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires