Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: LE GRAMME DE COCAÏNE CÉDÉ À PLUS D’UN MILLION - Lauriers Ro...
© My-Meteo
Zone Membre
Publicités

Annaba: LE GRAMME DE COCAÏNE CÉDÉ À PLUS D’UN MILLION - Lauriers Roses ou le sanctuaire de la drogue dure

Publié le 09/02/2016
Les Lauriers Roses ou le sanctuaire de la drogue dure Réceptacle de tous les maux de la société le quartier Didouche Mourad (Ex-Lauriers Roses), au cœur de Annaba, s’enlaidit chaque jour un peu plus pour se forger une sinistre réputation de plaque tournante de trafics de stupéfiants. Aujourd’hui, il est devenu tout simplement une «cité-cage», polluée, sale, stressante et lugubre. Par la force des choses, le kif traité et autres psychotropes sont devenus une drogue « douce » permise à toutes les catégories des habitants de cette cité. Une cité, à laquelle on vient se greffer des constructions illicites en dur qui ressemblent à une mégapole mal habitée où les fléaux sociaux sont effarants. Un environnement qui a engendré, au désarroi des chefs de familles, un trafic de la drogue qui est passé de douce en dure et dont les « parrains » restent difficiles même à identifier, révèlent des enfants de ce quartier. A Annaba, ce milieu propre à cette cité urbaine, l’on appelle le « triangle du cartel », à savoir CRS, bâtiments Carré et Chouk. C’est un haut lieu de trafic de stupéfiants, où les toxicomanes et autres dealers effectuent leurs transactions sans gêne au vu et au su de tout le monde.  Des enfants qui sont nés et ont grandi en ces lieux et qui ont préféré garder l’anonymat, affirment que la drogue dure circule de plus en plus dans leur quartier. Il s’agit de la cocaïne, dont le gramme est cédé à 12.000 DA, précise-t-il. Une malédiction qui, pour de nombreux parents, a rendu ce quartier infréquentable. Autant le dire tout de suite, « au fil des jours, une situation dangereuse en matière de trafic de drogue  prend de plus en plus d’ampleur au niveau du quartier des Lauriers Roses. C’est une véritable hydre tentaculaire qui prend forme. En effet, l’on assiste à une filière de narcotrafiquants, dont le comportement et l’organisation sont dignes d’une secte aguerrie. Pis encore, des jeunes mineurs sont utilisés dans cet effrayant engrenage. Et les responsables  (parents ou autorités) ont leur  part de responsabilité, oubliant d’accompagner ses anges aux mains sales dès leur plus jeune âge. Les services concernés doivent mettre un terme à cette calamité humaine, » dénoncent les pères de familles des Lauriers roses.  Cependant, révèlent nos sources, pour le moment cette drogue est destinée à une certaine frange de la société, principalement aux jeunes de familles aisées et pleines-aux-as. Aux yeux des locataires, le trafic des drogues constitue une menace pour la sécurité et engendre la violence urbaine. Ils signalent qu’ils assistent ces dernières années à une transformation tant des représentations que des pratiques sociales liées au trafic de stupéfiants.

lestrepublicain - 09 février 2016 -
B. Salah-Eddine
« Actualité précédente
Annaba: COMMERCE INFORMEL - Opération de grande envergure
Actualité suivante »
Annaba: LE PHÉNOMÈNE TOUCHE PLUSIEURS QUARTIER - Des actes de vandalisme sur le mobilier urbain

Les Commentaires

Du moment qu'Annaba, manque cruellement d'assièttes foncières, pourquoi ne pas carrément raser ces quartiers malfamés, miséreux et irrécupérables en éparpillant leur habitants à travers toute la ville et autres localités proches. Ainsi on libèrerait de l'espace pour construire de nouvelles habitations décentes et qui conviennent à un environnement sain et un urbanisme moderne adapté au visage qu'aura notre ville dans le futur.
j'ai commis l'erreur de ma vie en achetant un logement au niveau de la résidence EPLF depuis dix ans déjà ,a ce jour je n'arrive pas a la vendre a cause de la réputation salle du quartier malgré qu’il est un peu loin de l'ancienne citée de Laurie rose ...je me trouve piégé dans cette cité maudite ...je suis d'accord pour qu'on la rase complètement...même les logement sociaux sont aussi infectés de voyous et de malfrat ...j'ai assister un jour a une scène ou la police sont venu interpelé un délinquant en plein jour ,malgré qu’ils étaient nombreux il ont pas pu le monté dans la fourgonnette de police ...en plus il les a infligé d'insultes et de menaces , ils ont pu rien faire et il sont parti bredouille, et un honnête citoyen qui oubli de mettre sa ceinture est tout de suite verbalisé et même réprimandée en présence de sa famille par des jeunes policiers a l’âge de ces enfants.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires