Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba : CHANGE PARALLÈLE - Baisse conséquente de l'euro en cinq jo...
© My-Meteo
Zone Membre
Publicités

Annaba : CHANGE PARALLÈLE - Baisse conséquente de l'euro en cinq jours

Publié le 27/02/2016
Baisse conséquente de l'euro en cinq joursDépassant légèrement la barre des 190 DA pour un euro, depuis le début du mois de février, pour se stabiliser ensuite aux alentours des 189 DA durant trois semaines, l'euro accuse un net recul depuis cinq jours, de l'ordre de 100 DA par jour pour s’échanger depuis jeudi dernier aux alentours de 184 DA  et même moins auprès de certains cambistes de la rue Gambetta.  Cette dégringolade inattendue de l'euro face à la monnaie locale a dérouté les cambistes qui se sont retrouvés à vendre à perte.  En effet, certains d'entre eux nous ont déclaré qu'ils avaient acheté 1 euro pour 190 DA et maintenant, ils sont en train de vendre à perte.  Et, l'une des causes essentielles de la baisse de l'euro ces jours-ci s'explique selon nos interlocuteurs par le fait que toutes les banques agréées à faire le change, ont été ravitaillées en devises contrairement aux perturbations qui ont sévi durant presque tout le mois de janvier, engendrant une rareté des devises sur le marché parallèle. D’où, l'envie de tous ceux qui s'empressent, ces jours-ci à disposer de leur allocation touristique et la revendre eux-mêmes sur le marché ou à leur connaissance, évitant ainsi les cambistes. Donc, c'est l’effet inverse qui s'est reproduit avec un marché où on trouve plus de vendeurs que d'acheteurs.  D'autres paramètres ont aussi influé négativement sur l’envolée de l'euro, c'est par exemple le boycott de beaucoup de gens habitués à acheter de petites sommes de devises pour des raisons strictement personnelles. A cela; s'ajoute la suspension des petites importations par container des produits cosmétiques, vêtements et autres produits de l'étranger, achetés à des prix dérisoires et revendus à des prix d'or. A titre d'exemple, un une petite boîte de maquillage achetée à l'étranger 5 euros est revendue entre 4000 et 5000 D.A. Un pantalon, une chemise ou un costume peu importe son prix en devises, est revendu cinq ou dix fois son prix. Enfin, les Douanes traquent aussi les habitués des voyages à l'Etranger pour des raisons foncièrement mercantiles qui ne déclarent  pas les devises en leur possession et le retour progressif des licences d'importation et les mesures y afférentes ont aussi jugulé l'ascension de l'euro dont la baisse va s’accentuer dans les jours à venir.

lestrepublicain -
27 février 2016 - Abdelhak H
« Actualité précédente
Annaba: CITÉ GENI SIDER - Une circulation de boulevard !
Actualité suivante »
Annaba: 24 FÉVRIER - Une imposante cérémonie de recueillement à Maqam Echahid

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires