Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: LA CORNICHE DE CHÉTAÏBI ENLAIDIE - Des kiosques multiservic...
© My-Meteo
Zone Membre
Publicités

Annaba: LA CORNICHE DE CHÉTAÏBI ENLAIDIE - Des kiosques multiservice de fortune érigés au Front de me

Publié le 02/03/2016
Des kiosques multiservice de fortune érigés au Front de merDécidément,  le laisser-aller et le laisser faire et la politique « d’autruche »  continuent d’avoir la peau dure  aux élus du peuple et autres autorités locales de certaines communes de la wilaya de Annaba. C’est le cas, entre autres, de la commune de Chetaibi, un havre de paix, devenu par la force de l’abandon, un village hideux et qui mérite amplement la palme d’or de l’insalubrité. A l’image des kiosques multiservice, de fortune et qui se trouvent dans un état lamentable, qui occupent illicitement depuis des mois la corniche du front de mer. Pourtant, l’endroit en question, l’unique corniche qui donne sur la seule plage de la ville, considéré comme étant la vitrine de l’antique Tekouche. Tout simplement l’insalubrité règne à Chetaibi, en raison surtout du manque de civisme des uns et la fuite en avant des autres. La situation de l’hygiène du milieu est, ainsi, déplorable   au grand désarroi des visiteurs et de la population qui ne trouvent aucune explication à cette situation. Cela concerne, pratiquement, tous les coins de la ville. Ils sont  dans un état, le moins que l’on puisse dire, d’insalubrité totale. Le constat est amer: avilissant, jonchées de toutes sortes de détritus débris de verre, tessons de bouteilles, boites de conserve en plastique,  troncs d’arbres.  En réalité, l’impression de laisser aller et de l’abandon se dégage dès que le visiteur accède au village, qui se trouve bel et bien dans un état hideux et désolant à la fois, avec des tas d’ordures jetées partout.  Depuis quelques années, on ne peut parler de salubrité, ni de conditions acceptables d’accueil des vacanciers. L’ex-Herbillon de l’époque coloniale, n’est rien moins qu’un cloaque,  où s’entremêlent les détritus de tout genre, agrémentés par les tessons de bouteille  d’alcool, qui jonchent les plages, témoignant ainsi de « soirées de beuverie ». Les habitants interrogés sur la situation peu ruisselante que vit le village, pointent un doigt accusateur en direction des autorités et élus, selon eux : « totalement hors-connexion et surtout obsédés par le foncier ». Un jeune chômeur du village a tenu à dénoncer le manque d’intérêt dans ce domaine affiché par les pouvoirs publics. « Au moment ou d’autres régions développent un nouvel esprit pour attirer le maximum de touristes, à l’image de nos voisins de la Marsa, ce n’est pas le cas malheureusement pour Chetaibi, qui est totalement en déphasage sur de nombreux volets«. En attendant sa grande toilette dont elle a grandement besoin, Chetaibi offre aux habitants et aux visiteurs un paysage indigne de sa réputation.

lestrepublicain - 01 mars 2016 - B. Salah-Eddine
« Actualité précédente
Annaba: CITÉ BOUKHADRA 3 - Un blessé grave dans une explosion de gaz
Actualité suivante »
Annaba: SIÈGE DE LA WILAYA - Des protestataires menacent de se suicider

Les Commentaires

"Une ville chinoise a réalisé ce que l'Algérie a échoué à faire en 15 ans"

A voir absolument sur ALGERIE-FOCUS vidéo 2.24 de Abdou Semmar.
C'est l'exemple parfait pour nos villes! mais voilà! sans la formation! sans une bonne gouvernance! sans une technologie de qualité! on ne pourra pas y arriver!.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires