Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/ Annaba: RUES COMMERÇANTES - Une animation particulière
Zone Membre
Publicités

Annaba: RUES COMMERÇANTES - Une animation particulière

Publié le 08/03/2016
Une animation particulière Réduire la taille de la policeHier après-midi , la veille de la célébration de la journée internationale de la femme, les avenues, boulevards et artères principales de la ville des jujubes, notamment ses rues commerçantes, connaissent une affluence nombreuse, d’où on a l’impression que c’est déjà la fête. Les magasins, les boutiques, les confiseries, les pâtisseries sont pris d’assaut par des femmes déléguées, voire mandatées par leurs collègues pour acheter les cadeaux et passer commande des gâteaux, confiseries, boissons, etc., à l’occasion de cette grande fête au féminin. Pour la circonstance, les commerçants se frottent les mains pour écouler leurs marchandises en cette journée, durant laquelle tout se vend. Même les vendeurs ambulants se mettent de la partie et exposent sur la voie publique au su et au vu de tout le monde, des portables qui sont cédés à 1500 DA. «Nous devons faire très attention aux arnaques !», s’est exclamée une quadragénaire qui a, parait-il, fait l’objet d’une duperie l’année dernière. Par ailleurs, tous les responsables et syndicalistes des entreprises publiques et privées sont prêts à honorer en ce 8 mars leurs collègues femmes qui partagent ensemble ce grand moment dans la joie et l’allégresse. Tout comme leurs concitoyennes, les Annabies accueillent cette fête coïncidant avec l’adoption par le Sénat de la loi contre les violences faites aux femmes. Donc, c’est dans ce contexte que les Bônoises vont se féliciter de cette nouvelle loi tant attendue interdisant la violence conjugale à leur encontre. «Grâce à cette loi, on peut dire d’ores et déjà que la violence contre les femmes dans notre pays n’est qu’un mauvais souvenir lointain», a affirmé une jeune dame à sa camarade au sortir d’un magasin de chaussures. Celle-ci lui réplique que l’Algérienne jouit désormais de ses droits fondamentaux grâce à la constitutionnalisation de la parité entre les femmes et les hommes à l’occasion de l’adoption de la nouvelle Constitution. En revanche, les préparatifs vont bon train et les restaurants, les hôtels organisent à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la femme des défilés de mode et des après-midis dansants animés par différents chanteurs et chanteuses connus à l’échelle nationale, régionale et locale.

lestrepublicain -
08 mars 2016  - Nejmedine Zéroug

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: JUSTICE - Perpétuité pour l’auteur du fratricide
Actualité suivante »
Annaba: Les supporters de l’USMAnnaba menacent de perturber la visite de sellal demain.

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires