Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/ Annaba: UN RÉSEAU DE TRAFIC DE DROGUE DURE DÉMANTELÉ - Saisie de ...
© My-Meteo
Zone Membre
Publicités

Annaba: UN RÉSEAU DE TRAFIC DE DROGUE DURE DÉMANTELÉ - Saisie de 150g de cocaïne et d’une arme à feu

Publié le 14/03/2016
Un important réseau spécialisé dans le trafic de drogue dure a été démantelé avant-hier par la brigade de recherche et d'investigation BRI, à l’issue d’une enquête approfondie, indiquent des sources sécuritaires proches de l’affaire. Selon les mêmes sources, les services de sécurité qui étaient sur les traces de cette bande, ont récupéré dans un premier temps une arme automatique chez un individu originaire de la cité des Orangers. Au terme d’une course-poursuite pendant la soirée, il  abandonne son véhicule au niveau de l’échangeur de Pont-Blanc. Lors d’une fouille minutieuse de la voiture, les enquêteurs chargés de l’opération, ont trouvé une arme à feu automatique. Une véritable chasse à l’homme a été lancée pendant toute la soirée à la recherche de l’individu dont les enquêteurs n’écartaient pas qu’il est derrière un important trafic. Les recherches ont abouti en interpellant le mis en cause en un temps records. Lors de son interrogatoire dans les locaux des services de sécurité, il ne tarda pas à craquer en donnant les noms de ses complices. Immédiatement, une série de perquisition aux domiciles des individus dont l’identité a été citée, a permis la saisie de 150 gramme de Cocaïne à Sidi Mbarek, une localité située à quelques kilomètres de la commune d’Echatt. Les investigateurs ont également fouillé sans succès un autre logement à Echatt, interpellant à l’issue de l’opération un troisième individu. Un quatrième complice, habitant la cité du 13 mai, a été appréhendé et son appartement a été passé au peigne fin sans que les investigateurs ne trouvent ce qu’ils cherchaient. Poursuivant leur enquête, ils se déplacent à Barika dans la wilaya de Batna, à la recherche d’éventuels complices qui seraient derrière ce trafic. Malheureusement comme le stipule « la loi des barrons », le cordon est coupé en deux une fois des «  petits » trafiquants tombent. Cet important coup de filet intervient au lendemain de l’identification des auteurs d'une agression au fusil à pompe contre le commissariat de police de Sidi Salem, la semaine écoulée. L’arme utilisée a franchi une vitre qui a éclaté sans heureusement faire des blessés parmi les policiers qui assuraient la permanence vers 3h du matin. Les membres de cette agression à bord d’une voiture de marque Alto dont la plaque d'immatriculation avait été cachée avec de la boue,  étaient supposés, selon les premières informations des supporteurs. Activement recherchés, ils avaient disparu dans la nature après avoir commis un acte criminel d’une extrême gravité. Ils auraient certainement profité de la concentration des éléments des forces de l’ordre au moment du rassemblement qui s’était tenu devant le siège de la wilaya, par les supporteurs de l’USM Annaba contestant la décision de la commission disciplinaire. Les agresseurs qui sont connus des services de sécurité dans le milieu de trafic de drogues et du corail ne sont pas des supporteurs du club sportif, a-t-on indiqué finalement.

lestrepublicain -
14 mars 2016 - Boufessioua Sofiane
« Actualité précédente
Annaba: ILS ONT ASSASSINÉ LEUR MÈRE - Les deux monstres condamnés à perpétuité
Actualité suivante »
Annaba: SIDI-AMAR - Déficit flagrant en infrastructures sportives

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires