Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Coupure du câble internet par un navire : le commandant con...
© My-Meteo
Zone Membre
Publicités

Annaba. Coupure du câble internet par un navire : le commandant condamné

Publié le 06/04/2016

Le tribunal correctionnel d’Annaba a condamné mardi à six (6) mois de prison avec sursis Du Chang Long, le capitaine du navire panaméen Poavosa Ace, responsable de la coupure, en octobre 2015, du câble sous-marin de fibre optique de l’internet reliant Annaba à Marseille (France), a-t-on indiqué de source judiciaire.

La même instance judiciaire a condamné, dans cette même affaire pénale, l’inculpé à verser une amende de 50.000 DA pour "violation du code de navigation, destruction des biens d’autrui et endommagement d’un équipement stratégique public en mer", a ajouté la même source.

Le verdit a levé la saisie conservatoire du navire panaméen Poavosa Ace et la restitution du passeport du prévenu placé sous contrôle judiciaire depuis novembre 2015.

Le parquet avait requis six (6) mois de prison ferme contre le capitaine du navire et une amende de 500.000 DA, a-t-on indiqué.

Le câble sous-marin SMWE4 de l’internet reliant Annaba à Marseille a été endommagé durant le mois d’octobre 2015 à 13 km au large de la plage de Sidi Salem (Annaba) par l’ancre du navire panaméen. Les dégâts causés au câble avaient réduit de 80 % le trafic internet à l’échelle nationale pendant six jours et avaient causé à l’opérateur public Algérie Télécom des pertes évaluées à 100 millions de DA par jour.

[APS - 05-04-2016 17:00]
« Actualité précédente
Annaba: RÉFECTION DU COMPLEXE D’EL-HADJAR - Les appréhensions des anciens sidérurgistes
Actualité suivante »
Annaba: SIT-IN DES GARDES COMMUNAUX AU SIÈGE DE LA WILAYA - Quelques revendications satisfaites le jour même

Les Commentaires

Qui rembourse les pertes tres importantes d'Algérie télécom ?
je trouve que notre justice se foule les pattes pour rien. il y a des conventions internationales qui existent. il ni avait aucun raison de mettre ce commandant en tôle le commandant . le bateau était assuré. c'est l'assurance qui paie les dégâts en cas d'accident causé par le bateau ainsi que l'équipage. Dans cette situation le câble avait été sectionné par accident par l'ancre du navire. Algérie télécom avait un interlocuteur , elle devait logiquement se retourner contre l'assurance de ce bateau. Une affaire judiciaire bidon!!!!EN ENGAGEANT DES POURSUITES JUDICIAIRE CONTRE LE COMMANDANT, l'Algérie s'était mise dans une situation très délicate.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires