Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: ECLAIRAGE PUBLIC À HAÏ EL ABTAL - Exigé pour être vandalisé
© My-Meteo
Zone Membre
Publicités

Annaba: ECLAIRAGE PUBLIC À HAÏ EL ABTAL - Exigé pour être vandalisé

Publié le 20/04/2016
Augmenter la taille de policeExigé pour être vandaliséLes années durant, les résidents de Haï El Abtal avaient réclamé la rénovation de l’éclairage public, les représentants du quartier l’avaient mis en tête de leurs revendications, dans le cadre de l’amélioration du cadre de vie et surtout dans un souci légitime de sécurité. Il y eut même un rassemblement des résidents au moment de l’installation du défunt wali Sandid. Et les promesses reçues à ce moment aussi bien de la part du wali que du maire ont été tenues, assainissement, éclairage public, nettoiement et éradication du commerce informel. Pourtant, cet engagement, notamment de la part de l’APC, au bénéfice des habitants de ce quartier, le suivi personnel du maire des projets d’amélioration et les dépenses engagées, viennent d’être «récompensés» par le sabotage des armoires d’électrification, plongeant une partie du quartier dans le noir, depuis maintenant une semaine. Aussitôt, les plaintes ont commencé, recours aux services communaux et mise en cause de l’entreprise qui avait terminé les travaux un mois à peine avant ce sabotage des équipements. Mais personne n’avait mis en cause ceux parmi les résidents du quartier, des jeunes voulant cette obscurité pour fumer leurs joints de kif sans être vus, responsables par leurs actes de ce problème. C’est légitime de revendiquer l’amélioration des conditions de vie de son quartier mais c’est criminel de détruire ensuite des équipements publics installés pour répondre…à ces revendications ! En fin de compte cela ne sert à rien d’exiger pour ensuite détruire, comme pour les bacs à ordures qu’on vole ou qu’on brûle pour ensuite en demander d’autres. Et le coût ? Qui va payer pour réparer des équipements qui ont déjà coûté près de deux milliards pour que ce quartier soit éclairé ? Et aussi en sachant que cet argent qui va être dépensé en sus aurait pu servir à améliorer autre chose dans ce quartier. Quoi qu’il en soit, cet équipement va être réparé et le quartier sera de nouveau éclairé mais pour combien de temps ? La solution passe par la prévention de cet équipement et c’est aux résidents de s’en préoccuper, d’empêcher leurs enfants de le vandaliser encore. Sinon ils n’auront qu’à rester dans le noir pour faire plaisir à leurs enfants car Annaba ne se résume pas au seul quartier de Haï El Abtal.

lestrepublicain -
19 avril 2016 -  Ammar Nadir
« Actualité précédente
Annaba: Mont de piété - Squatter la file d’attente pour 1000 DA
Actualité suivante »
Annaba: ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR - Relancer le sport universitaire, une volonté qui s’affirme

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires