Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: POUR NON PERCEPTION DE LEURS PRIMES DE GARDE - Des résident...
© My-Meteo
Zone Membre
Publicités

Annaba: POUR NON PERCEPTION DE LEURS PRIMES DE GARDE - Des résidents en médecine comptent ester le CHU en just

Publié le 05/05/2016
Photo archiveLes résidents de première année dit R1 pour les spécialités d’anesthésie, réanimation et de génécologie, ne reçoivent pas de primes ou d’indemnités pour les gardes qu’ils effectuent régulièrement.

Tout le monde sait que ces deux spécialités subissent une grande pression de travail, surtout que le nombre de médecins est de loin inférieur à ce qu’il devrait être pour traiter les centaines de patients qui déferlent quotidiennement sur le CHU d’Annaba.
Le directeur du CHU lui-même nous a affirmé lors d’un précédent entretien que le service de gynécologie d’Ibn Rochd était l’un des services les plus sollicités à travers tout le territoire national. Cela ne fait donc que confirmer l’énorme pression qui s’abat sur les épaules des médecins de ces services, et surtout les médecins et personnel soignant de garde. Le minimum à faire pour ces gens est de leur offrir des primes et des rémunérations à la hauteur des efforts qu’ils fournissent pour sauver des vies humaines.
La rémunération d’une garde de 16h heures est en moyenne à 2.800 dinars durant les jours de semaine et près du double si celles-ci interviennent durant les week-ends. Alors que ces résidents ne perçoivent aucun centime pour les quatre gardes de 24 heures qu’ils effectuent chaque mois. L’un des résidents d’anesthésie réanimation de première année, qui sont au nombre de 16, nous a affirmé qu’un groupe composé des 25 résidents concernés, allaient engager un avocat et attenter un procès au CHU d’Annaba. Cette démarche intervient donc après que le groupe en question a patienté durant de longs mois sans que l’administration ne bouge le petit doigt pour réparer cette injustice.

Le Provencial - 05 mai 2016 - B.Mustapha
« Actualité précédente
Annaba: UNE MANNE POUR LES COMMERÇANTS DE LA VILLE - Afflux inhabituel de Tunisiens
Actualité suivante »
Annaba: En quête de la Baraka de Sidi Brahim - La visite de CHAKIB KHELIL chahutée à Annaba

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires