Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: COMPLEXE SIDÉRURGIQUE D’EL HADJAR - La reprise de la prod...
© My-Meteo
Zone Membre
Publicités

Annaba: COMPLEXE SIDÉRURGIQUE D’EL HADJAR - La reprise de la production prévue en août prochain

Publié le 12/06/2016
La date du 4 août prochain est retenue pour la mise en service de la zone chaude dont le haut-fourneau n°2 du complexe sidérurgique d’El Hadjar, à l’arrêt total depuis plusieurs mois. Selon des sources crédibles de l’intérieur du complexe, la réhabilitation de cette partie des installations est en bonne voie.

Initialement prévue pour redémarrer en février 2016, la production de l’acier du complexe d’El Hadjar a vu cette date reportée à plusieurs reprises. On avait ainsi avancé le début du mois de mai 2016, puis la fin du même mois pour, finalement, annoncer la date du 4 août 2016.
Durant tous ces mois, la réhabilitation a souffert du fait des travaux au ralenti entrepris par la société italienne Feretti qui a été finalement remerciée.
Elle a été remplacée au milieu du mois de mai écoulé par une société belge qui, apparemment, et aux dires de cadres sidérurgistes, a entamé dans des conditions satisfaisantes les travaux de réhabilitation.
Pour rappel, le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb, a annoncé, en présence de cadres d’Imetal, lors de sa visite au complexe en octobre 2015, le lancement de la réhabilitation du complexe sidérurgique d’El Hadjar qui devait se faire en plusieurs étapes. Celle-ci s’inscrit dans le cadre du plan d’investissement soutenu financièrement par le gouvernement algérien pour un milliard de dollars. Sont également concernées par l’investissement public les mines de l’Ouenza et Boukhadra, dans la wilaya de Tébessa, pour augmenter leur production en minerai de fer nécessaire au complexe.
L’investissement vise aussi à redonner un second souffle à la sidérurgie algérienne malmenée et en perte de crédibilité depuis l’avènement du partenariat avec l’indien ArcelorMittal.
Tout comme il tend principalement à préserver l’emploi de quelque 5 000 salariés qui vivaient ces derniers temps avec beaucoup d’appréhension quant au devenir de leur outil de production.
La date du 4 août avancée pour la reprise de la première phase de production sera-t-elle respectée cette fois-ci ? C’est la question qui revient dans le milieu des sidérurgistes d’El Hadjar.

le soir d'Algerie - 12 juin 2016 - . Bouacha

« Actualité précédente
Annaba: LA COQUETTE BY NIGHT - La Corniche, destination familiale par excellence
Actualité suivante »
Annaba: LA GRANDE MOSQUÉE - Dans quel style faut-il bâtir ?

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires