Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: ORGANISATION DES MANIFESTATIONS ÉCONOMIQUES - La ville a be...
© My-Meteo
Zone Membre
Publicités

Annaba: ORGANISATION DES MANIFESTATIONS ÉCONOMIQUES - La ville a besoin d’un palais d’expositions

Publié le 24/07/2016
Résultat de recherche d'images pour "tabacoop annaba"Une semaine étant une courte durée pour l’organisation d’une telle manifestation commerciale, selon l’avis d’un professeur d’université à propos de la grande foire de Annaba organisée du 14 au 20 juillet en cours. «Les organisateurs ont dû se tromper du choix de la date et du site », nous a-t-il dit. « Pour ce qui est de la date, elle est inopportune puisque celle-ci intervient juste après la publication des résultats du bac. Quant à l’emplacement, le site est non seulement inapproprié mais aussi il n’est pas idéal pour l’organisation d’une telle manifestation commerciale ayant un caractère international. Pour synthétiser, les citoyens qui ont des enfants ayant obtenu leurs bacs ne s’y déplacent pas tout de suite. Ils attendent à ce que les inscriptions de leur progéniture à l’université se fassent depuis le début jusqu’à la fin afin qu’ils soient libres de tout mouvement. Aussi, les participants en l’occurrence les opérateurs économiques étrangers n’auront pas assez de temps pour décrocher des marchés et conclure des contrats avec leurs homologues algériens », nous a-t-il encore dit. Certes, le site du stade du 19 mai 56 est un site inapproprié contrairement à celui de l’ex-Tabacoop situé au centre-ville, où toutes les foires organisées depuis l’indépendance ont été toutes couronnées de succès. Aussi en début d’après-midi jusqu’au soir, les moyens de transports font généralement défaut. Une famille qui se déplace à pied jusqu’au stade et rentrer chez elle saine et sauve. Car ce lieu-dit est connu comme étant un coupe-gorge.  Et, il serait aussi dangereux de traverser la route (RN 44) pour prendre un moyen de transport s’il y en avait bien sûr. Dans l’enceinte du stade situé à 4 km du centre-ville, les commodités nécessaires à l’organisation d’une foire font défaut et pour garantir la sécurité des visiteurs et de leurs biens y compris de celle des participants et des organisateurs, il faut mobiliser toute une armada de policiers armés jusqu’aux dents, ce qui nécessite de gros moyens matériels et financiers pour venir à toute tentative d’agressions, de vols, etc. « Les organisateurs qui ont tablé sur un nombre record des visiteurs, se trompent énormément. Le nombre escompté ne sera jamais réalisé », a-t-il ajouté avec regret. Par ailleurs, tout le monde se demande pourquoi les autorités n’ont pas pensé à ce jour à inscrire dans le programme de développement local la réalisation d’un palais d’expositions à l’instar de celui de la ville d’Oran, le cas échéant, la récupération du site de l’ex-tabacoop serait le lieu idéal pour toute organisation d’une foire ou exposition et surtout si site serait aménagé en lieu de distractions et de loisirs puisque celui-ci se trouvant à quelques encablures des ruines romaines et de la basilique Saint Augustin est déjà doté de cours de tennis, de restaurant, cafétéria, terrain de football, administration, etc. A bon entendeur, salut !
lestrepublicain - 24 juillet 2016 - Nejmedine Zéroug
« Actualité précédente
Annaba: CHU - Le professeur Lankar claque la porte de la direction générale
Actualité suivante »
Annaba. Examens de fin d'année : Sensible amélioration des taux de réussite

Les Commentaires

Pourquoi vouloir toujours regarder en arrière. Les hangars de la tabacoop ont fait leur temps. Certes, ils auraient été la meilleur option à défaut de trouver mieux, en comparaison avec l'esplanade du stade du 19 mai, mais ce ne sont plus des locaux appropriés aux besoins d'aujourd'hui. Le mieux, pour avancer, pour progresser, pour avoir un oeil sur l'avenir,c'est de préconiser carrément l'édification d'un lieu adapté, non seulement à ce genre d'événement mais également à d'autres besoins plus que nécéssaires à la ville.
"En catimini"

Le retour de l'informel à la case départ, le premier jour une dizaine, le second le double et hier la cohue, la police a fini par s'essouffler, c'était prévisible à l'approche de la rentrée scolaire et de l'Aïd el adha, on espère que cette fois ci le wali a compris et qu'il n'y aura pas d'intervention policière afin d'éviter une nouvelle émeute et que les commerçants de l'informel peuvent travailler tranquillement pour gagner leur pain quotidien. (D.S de E.R).
"Message à M.le Wali"

Aider les a mieux s'organiser, exemple: rendre la rue Gambetta piétonnière et chaque informel lui attribuer un numéro et 2 à 3 mètres de trottoir numéroté et délimité au sol par une bande de peinture et éventuellement leur fournir avec une participation financière a chacun une paire de tréteau, une table munie d'un store banne...cette suggestion reste a votre totale appréciation a méditer.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires