Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: CHU - Les médecins résidents en grève le 5 septembre
© My-Meteo
Zone Membre
Publicités

Annaba: CHU - Les médecins résidents en grève le 5 septembre

Publié le 02/09/2016
Les médecins résidents en grève le 5 septembreLe bureau local du Syndicat national des médecins résidents (SNMR) est en alerte. Avec la rentrée universitaire 2016-2017, la situation se dégrade pour les futurs spécialistes. Pour commencer, un sit-in et une grève sont prévus pour ce lundi 5 septembre pour exprimer « la colère devant l’indifférence des responsables du CHU ainsi que les autres instances responsables des affaires des résidents », expliquent des représentants du syndicat. Les revendications des résidents concernent principalement les primes de glissement et de garde dont le versement reste irrégulier et a déjà occasionné des tensions au sein de la corporation. « La prime de glissement concerne le passage d’une année à celle qui la suit. Il y a une année que nous attendons que son problème soit réglé par la tutelle. La prime de garde également est sujette à conflit. Depuis avril de l’année en cours, rien n’a été fait pour mettre fin au retard », ajoutent nos interlocuteurs. Les résidents de première année continuent, de leur côté, à subir les retards de paiement malgré les promesses des responsables du CHU. Toutefois, un problème urgent vient secouer la situation.

Des médecins sans-domicile-fixe…

Les médecins résidents habitant des cités universitaires dans la wilaya de Annaba ont été priés, cette semaine, d’évacuer leurs chambres et de rendre les clés aux services d’hébergement. Ces avis laconiques ont mis le feu au sein de cette communauté qui souffre déjà de problèmes professionnels inextricables. « Nous avons rencontré le directeur des œuvres universitaires Annaba-Centre qui nous a promis de trouver une solution satisfaisante à ce problème », révèlent des sources au sein du SNMR local. Il faut rappeler que cet épisode n’est pas le premier en son genre. « Chaque année, les médecins résidents habitant hors la wilaya de Annaba et bénéficiant de l’hébergement universitaire sont harcelés à chaque début d’année sous le même motif : la priorité est aux nouveaux bacheliers », ajoutent nos interlocuteurs. Si ces derniers reconnaissent la priorité d’héberger les étudiants du cycle de graduation, ils remettent sur la table le problème de l’hébergement des médecins résidents. Ce dernier est un feuilleton sans fin. Depuis la création du CHU de Annaba dans le début des années 1980, parallèlement aux cités universitaires, des « studios » ont été destinés aux étudiants de post-graduation des sciences médicales. Le temps et le manque de contrôle aidant, ces résidences deviennent progressivement de vraies propriétés auxquelles l’accès est impossible sans des sommes d’argent assez importantes. Un vrai business prend place mettant à l’écart les vrais destinataires de cette aide fournie par la tutelle. Cette situation a poussé des dizaines de médecins résidents à chercher des chambres dans les cités universitaires. « On continue à fermer les yeux sur ces pratiques afin de ne pas faire de vagues », accuse-t-on. Le sit-in du 5 septembre prochain est principalement motivé par ce problème qui « disperse l’attention du résident et l’empêche de vaquer à son métier en toute quiétude ». 

lestrepublicain -  01 septembre 2016 - Zarrougui Abdelhak
« Actualité précédente
Annaba: « BRAQUAGE » DE LA LAITERIE DE SIDI SALEM -Un scénario digne d’un polar monté par deux frères
Actualité suivante »
Annaba. Le CREPS de Seraïdi réouvert en 2017

Les Commentaires

THALASSA TVFRANCE 3: 2/09/16 à 20h55

Méditerranée pollution toxique pour 500 millions d'habitants des 23 états.
"JO Rio sportifs DZ"

les langues se délient peu à peu: des pratiques totale infraction avec les lois de la république: manque de traçabilité...3600 € pour l'achat des perches dans une enveloppe...gestion mafieuse des 31 milliards de centimes...comité malhonnête bronzette...samba à Copacabana et viva les brésiliennes!!!qu'est qui fait bouger le cul des brésiliennes c'est l'amour.
infoescrocmainbassesur450hectares

nouveauscandaleghoulNOUVELLEaffaireDOUNIAPARC.
pourquoi quand n'est comme ça!!!!!!!!!ya bouzah il nous faudrait des personnes comme ricrac, lille et abdou semmar pour purifier un peu nos mentalité!!!!!!!!!!!!!!!!!
InfootcesoirtchakerAlgérieLesotho

4/09/16A20H3O CAN éliminatoire 2017 Victoire logique pour Milo Rajevac
Ces résidents sont tout de même nos futurs médecins, et parmi eux peut être notre future élite de la santé. Pourquoi ne pas les traiter avec plus d'égard, avec beaucoup plus de considération, ils ne sont tout de même pas n'importe qui ? Ce sont des jeunes gens qui ont beaucoup travaillé pour arriver jusqu'ici et ils ont encore beaucoup de travaille à faire. Résoudre leurs difficultés, c'est les encourager à mieux travailler, à mieux considérer leur futur métier.
Bonjours:

je suis d'accord avec toi pour dire qu'il faut leurs donner tous les moyens pour leurs faciliter les choses. Mais, il faut aussi qu'ils sachent rendre l'ascenseur aux malades quand ils auront terminer leurs études. Sur ce point, je peux te dire que beaucoup d'entre eux finissent par oublier leurs devoirs après leurs études. Certains ne donnent même pas l'importance aux passions dont ils ont la responsabilité. Ils les voient comme des billets de banques sans plus. je soutiens leurs combats mais je veux aussi qu'ils n'oublient pas notre soutient et nos sacrifices pour leurs permettre d'arriver ou ils seront en fin d'études.
C'est vrai, il y a des gens indifférents qui ne manifestent aucun intérêt particulier pour leur mission. Comme ils en existent malheureusement ailleurs. Mais dans leur majorité, ces résidents sont à priori de jeunes gens honnêtes et consciencieux de leur future tâche. Donc attendons pour voir. Moi personnellement, j'ai confiance en leur foi, du moment qu'ils ont choisi ce métier, certainement par passion, mais ils sont surtout conscients du poids du devoir qui les attend. C'est un métier très exigent, beaucoup de résponsabilité, parfois du sacrifice, des horaires décalées, et même à certains moments un environnement hostile.
Si on commencé par bien les traiter, par bien les considérer, par les aider tout au long de leur parcours, d'abord on les aiderait à se concentrer sur leur études sans avoir l'esprit dispersé ailleurs. Ensuite, en les aidant ainsi, ils finirons eux-même par adoptér la même attidude, le même comportement envers les malades et le pays qui les a formé envers lequel ils seront reconnaissants. On traite les autres comme a été traité soi-même. Je ne pense pas que se sont des ingrats, même s'il y a , il est vrai, par-ci par-là, ceux qui n'éprouvent aucun sentiment, aucun motif pour leur métier, sauf quand il s'agit d'intérêts personnel.
"Infosport"

Taoufik Makhloufi: "J'aurais aimé être décoré par le chef de l'état comme c'était le cas de Zidane" TU MERITES LARGEMENT et dix fois mieux que Zidane!.
"Infosport"

Xavi propos sur Riyad Mahrez a le niveau pour évoluer aux côté des joueurs de la trempe de Neymar et Messi! ABSOLUMENT.
"Infosport"

Déclaration de la semaine: Taoufik Makhloufi "des personnes on tout fait pour nuire à la discipline" TOUT A FAIT, DES COROMPUS SANS AUCUNE VALEUR MORALE.
"Infotristenouvelle"

Après la mort d'un policier percuté violemment par un train, les habitants de Boukhadra ex-Bouhamra ont mis le feu au train, la victime, décédée sur place est un ex-policier âgé de 60 ans sortie en retraite il y a 4 mois...revoir la SECURITE et la FORMATION des conducteurs!. On est bouleversé et ça nous rend triste.
Bonjour,

Non , on ne peux pas incriminer directement le personnel quand de tels accidents surviennent sur leurs formation ne peut pas être non plus mise en cause. Cet accident est certainement le résultat aussi de l'imprudence de nos concitoyens qui ne respectent pas les règles les plus élémentaires de la circulation. Combien de fois dans une journée on voie des gens traverser la route sans prêter attention aux voitures qui circulent dans la ville. on entend même dire cette expression" c'est pas possible , regarde un peu!!! même la voiture à peur avec ces imprudents qui traversent n'importe ou". Il ne faut pas oublier de dire que cette cité est devenue une véritable banlieue d'Annaba. Elle est coupée de part et d'autres par le chemin de fer. et , ce chemin de fer n'offre aucun protection pour les citoyens. on s'imagine dans une banlieue de Dehli , ou le train circule à deux mètres des maisons. alors, je préfère ne pas jeter la pierre ni au conducteur et ni mettre en cause la formation de ces derniers. beaucoup de choses restent à fait pour protéger les citoyens de ces accidents. je souhaite toutes mes condoléances à la famille cette victimes et je demande à la SNCFA de prendre ses responsabilités que ces accidents ne se reproduisent plus sur le réseau national.
"On ne peut pas incriminer ni le personnel ni leur formation quand de tels accidents surviennent". rectification de la première phrase.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires