Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: DÉCÈS DE RACHID HADJOU - Annaba pleure l’un de ses plus gra...
© My-Meteo
Zone Membre
Publicités

Annaba: DÉCÈS DE RACHID HADJOU - Annaba pleure l’un de ses plus grands footballeurs

Publié le 24/09/2016

Annaba pleure l’un de ses plus grands footballeursLa triste nouvelle  a fait hier soir le tour de la ville de Annaba. Rachid Hadjou, ancien avant-centre des années 60- 70 de l’USM Annaba/ HAMR Annaba (Il a débuté au JS Joanonville en 1956), buteur racé, qui a terminé sa carrière de footballeur comme entraîneur du SOC Annaba, s’est éteint hier en fin d’après midi chez lui rue Emir Abdelkader (ex- rue Bugeaud) en plein centre- ville de Annaba à l’âge de 75 ans (il est né en 1941). Homme jovial, Rachid Hadjou a été de tous les combats de l’USM Annaba/ HAMR Annaba. On  se souvient encore de cette saison 1963- 1964, et ce premier titre de champion d’Algérie pour Annaba. On  se souvient aussi de cette fameuse saison 1966- 1967 quand il terrasse le MOC au stade Municipal et accède en D I.  Ce jour là Rachid Hadjou réussit à inscrire  dans la cage gardée par Soucha, trois buts. Il est désigné meilleur buteur d’Algérie avec 43 buts. Un chiffre qui n’a pas été jusqu’à aujourd’hui égalé par aucun footballeur. On n’oubliera pas aussi cette superbe soirée du dimanche  25 juin 1972 quand Rachid Hadjou, suppléera à la sortie de son équipier Abdelhamid Bouadila, blessé en finale de la coupe d’Algérie, pour porter haut les couleurs de la ville du Jujube et remporter le plus prestigieux des trophées, devant l’USM Alger (2- 0 après prolongations). Rachid Hadjou, c’est tout ce combat pour la gloire du football annabi. Rachid Hadjou, c’est le souvenir d’un élégant footballeur qui demeurera gavé à l’éternité dans les mémoires des hommes qui l’ont côtoyé, vu joué et apprécié à sa juste valeur. La valeur d’un homme intègre, réservé,  peu bavard quant il s’agissait de sa propre personne, mais qui louait volontiers ses camarades et ses amis. Ma dernière rencontre avec le défunt remonte au 29 juin 2013, quand ses amis de l’association des anciens joueurs (AAJ HAMRA/ USMA) organisèrent en son honneur un jubilé et auquel prirent part de grands joueurs des années 1970 à l’image de Salhi Abdelhamid, Zender et Seridi Mostéfa dit :Tioua (nous lui souhaitons un prompt rétablissement) et tant d’autres glorieux joueurs. Dés qu’on lui annonça mon nom, Rachid Hadjou s’écria ‘’Votre père Nono c’était mon meilleur ami’’.  Rachid Hadjou n’était plus depuis quelque temps,  cet homme vigoureux, actif et plein de vie, le décès de son fils bien aimé dont il fera le  deuil a fini par avoir raison de sa personne. Croyant en la volonté de l’Eternel,  au plus profond de lui-même, entouré de l’affection familiale, Rachid Hadjou ne put vivre la perte cruelle de cet enfant tant chéri. Le destin a voulu que Rachid Hadjou, quitte ce bas monde à la veille d’un grand rendez- vous footballistique entre HAMR Annaba qu’il a porté les couleurs et l’USM Annaba dont il a tant aimé. Le défunt a été inhumé hier au cimetière Zaghouane en présence d’une grande foule. Gageons que demain après midi,  tout le stade du 19 mai 1956, lors du derby HAMRA- USMA, puisse se lever comme un seul homme, pour rendre le plus vibrant des hommages à un homme qui a tant offert au football annabi. Repose en paix Rachid, ton souvenir demeurera à jamais gravé dans nos mémoires.

lestrepublicain -  22 septembre 2016 - Slimane Benabed

« Actualité précédente
Annaba: FONCIER - Main basse sur la forêt séparant les cités Rym et Sidi-Achour
Actualité suivante »
Annaba: LE PHÉNOMÈNE CONTINUE DE PRENDRE DE L’AMPLEUR - 26 harraga interceptés par les gardes-côtes

Les Commentaires

Bonjour:

chers amis, je suis très triste d'avoir appris la disparition d'un homme comme Rachid. en effet, ses premiers pas footballistiques, il les a fait avec le club des noirs et blancs. pour les finir , avec l'équipe de l'usma. un homme qui a fait la gloire de notre ville en compagnie de Bouden, sahraoui, tamrabet et les autres avec comme entraineur Capitaine Boufesmes. un fou du ballon, nous quitte que Dieu le reçois dans son vaste univers. Rabi yarhamou
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires