Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: AFFAIRE DU DÉTOURNEMENT D'ÉQUIPEMENTS HYDRAULIQUES - Relent...
© My-Meteo
Zone Membre
Publicités

Annaba: AFFAIRE DU DÉTOURNEMENT D'ÉQUIPEMENTS HYDRAULIQUES - Relents d'un scandale national

Publié le 27/09/2016
L'implication d'entrepreneurs et de commerçants dans le détournement d'équipements, de matériels et d'accessoires hydrauliques, importés par l'Etat pour les besoins des structures décentralisées du ministère des Ressources en eau, impose une enquête complémentaire pour mettre à nu toutes les zones d'ombre de ce scandale qui traîne depuis 2014.

La liste des personnes impliquées dans ce qui est connu sous les termes de «compteurs de la Seata», ne semble pas prendre fin, puisque le procureur de la République près le tribunal d'Annaba, a, selon, une source proche du dossier, ordonné une enquête complémentaire, sur la base des nouvelles informations qui viennent donner plus de volume à cette affaire. Notre source a fait savoir qu'il ne s'agit pas d'un simple détournement d'équipements hydrauliques, mais, plutôt d'un réseau national, du fait que plusieurs d'entre les auteurs présumés impliqués, sont originaires de plusieurs wilayas du pays: Annaba, Souk Ahras, Alger et Oran. Dans ce sens, la même source a précisé que sept présumés impliqués ont été auditionnés, mais il reste un seul, un commerçant de la région de l'Algérois, Blida en l'occurrence. Ce dernier est à l'origine de cette enquête complémentaire exigée par le magistrat instructeur, devait expliquer notre source. Ainsi, ils sont accusés par l'instance en charge de l'affaire, de former un réseau de malfaiteurs: sept accusés principaux dont trois gros fournisseurs principaux de compteurs pour l'ADE (ex Seata) actuelle et qui sont en même temps ses gros clients. Ces derniers ont des années durant fourni,sur la base de bons de commande établis par la Seata, des équipements, des matériels et divers autres accessoires hydrauliques. Ces fournisseurs potentiels achetaient à des prix excessivement bas auprès des cadres et agents véreux les compteurs de différents diamètres et calibres acquis par l'entreprise à l'importation au prix fort. Les mêmes compteurs sont rétrocédés à la Seata à des coûts très élevés. Sont présumés impliqués aussi dans ce scandale de gros calibre, deux chefs de service et deux chefs de centre, dont l'un d'eux et selon certaines précisions apportées par notre source, aurait passé des commandes en quantité faramineuse de compteurs d'eau, pour, en apparence satisfaire la demande de nouveaux abonnés, sauf qu'en réalité, des milliers d'équipements étaient détournés. Ceux-ci, importés par l'Etat et payés au prix fort en devise, étaient vendus trois fois moins cher que leurs prix réels sur le marché, à des entrepreneurs du bâtiment et des commerçants, une aubaine pour les acteurs du bâtiment, les promoteurs en l'occurrence, qui cherchaient à satisfaire la demande de leurs souscripteurs et remettre la bâtisse finie clés en mains au moindre coût, en dépit des montants colossaux versés par les souscripteurs, y compris les compteurs d'eau, d'électricité et de gaz. D'ailleurs, c'est ce qui explique l'implication d'entrepreneurs et commerçants dans cette affaire qui a fait couler beaucoup d'encre. D'où le lourd chef d'accusation à l'encontre des 17 présumés impliqués, à savoir formation d'un réseau national spécialisé dans le vol et la vente d'équipements appartenant à une institution publique. Dans ce sillage, la même source a révélé que les équipements hydrauliques, objet de détournement ont été retrouvés, pour ne pas dire découverts sur plusieurs sites de projets de logements Aadl et plusieurs autres sites de logements appartenant à des entrepreneurs privés de la wilaya d'Annaba, Blida et Oran, entre autres wilayas, a bien précisé notre source. Rappelons que la genèse de cette affaire remonte à l'année 2014, lorsque la direction de la Seata avait déposé plainte pour détournement de 4500 compteurs, de grandes capacités, estimés à 30 millions de centimes pour l'unité. Selon la même source, le préjudice causé à l'ADE est de l'ordre de deux milliards de centimes, un montant qui n'a pas empêché pour autant le procureur de la République, près du tribunal d'Annaba, d'ordonner l'ouverture d'une enquête judiciaire. Cette dernière a été prise en charge par les éléments de la brigade économique et financière (BEF) de la sûreté de wilaya d'Annaba. Les investigations ont débouché sur un réseau de trafic et de contrebande d'équipements, de matériels et d'accessoires hydrauliques importés par l'Etat pour les besoins des structures décentralisées du ministère des Ressources en eau. Un réseau qui, comme rapporté par une source judiciaire, a mis à sac le magasin des équipements, de matériels et d'accessoires hydrauliques de la Société de l'eau et de l'assainissement d'El-Tarf et d'Annaba (Seata) qui, en l'espace de trois années a vu 4500 compteurs disparaître des magasins de cette entreprise publique.

« Actualité précédente
Annaba: PROGRAMME AADL 2001-2002 - Attribution aujourd’hui de 392 logements à Kalitoussa
Actualité suivante »
Festival de Annaba : «Le cinéma à la portée de ceux qui l’aiment»

Les Commentaires

"je sais que ce n'est pas le sujet de l'article, car les détournement c'est monnaie courante". Passant à autres choses plus agréable!.

"L'environnement maritime célébré"

Pour la journée mondiale du tourisme: un grand "BRAVO" pour le lycée Aouachria Mohamed, sis Oued Kouba dans le chef lieu, a abrité hier les activités de sensibilisation et d'information sur l'écologie maritime. Des associations ainsi que des représentants de la direction de l'environnement s'y sont rendus afin d'exposer les enjeux environnementaux qui concernent le littoral en général et celui d'Annabi en particulier! a lire absolument, la suite sur "L'EST Républicain" du 29/09/16 de Z.A. CELA MERITE UN APPLAUDISSEMENT.
Site "ALGERIENETWORK"

A lire absolument: "Pourquoi les Algériens et l'Algérie sont toujours en retard sur le reste du monde moderne? "22/09/16 de Jamouli Ouzidane.
"Un principe de thermodynamique"

...si quelque chose est mauvaise et vous faites rien, elle ne peut qu'empirer jusqu'à la catastrophe.
Il nous reste encore une dernière lueur d'espoir de nous ressaisir dans ces moment fatals de bifurcation pour prendre la bonne décision avec deux choix EXTENTION OU MUTATION, ÊTRE OU NE PLUS ÊTRE!.
site "La une d'Algérie"

L'enfant de notre enfant "Les enfants des forgerons n'ont pas peur des étincelles" proverbe chinois 23/09/16 de Mohamed Benalal quel talent de journaliste ya bouzah a lire absolument sur les traces de Jules Vernes...
"reporters"

augmentation du prix d'électricité n'est pas à l'ordre du jour appel a une prise de conscience en matière de consommation!!!!!!!!!!!!!
INSOLITE "macabre découverte pour les douaniers Autrichiens"

une Marocaines voyageait avec les intestins de son mari dans une boite Tupperware ya latif en aura tout vu dans ce monde de timbrée site "Lakoom info".
"Algérie Positive/Ces algériens bénévoles qui aiment et protègent la nature"

Formidable vidéo durée 7.09mn
sur "ALGERIE FOCUS" enfin on se réveille, à Oran, un groupe de jeunes qui nous font découvrir les charmes de la nature en lançant une initiative originale, a voir absolument.
Bonjour:

je reviens sur l'affaire du jeune de Charleroi. il existe un débat sur cette affaire dans la presse belge. en effet, il se trouve effectivement que ce jeune avait déposé un dossier pour demander sa régularisation pour son installation prêt de son frère qui réside dans cette ville. je peux dire que le choix de la Belgique pour s'installer est très difficile. les lois en la matière sont très dure pour les nouveaux arrivants dans ce pays. la grande erreur de ce jeune, c'est qu'en arrivant prés du commissariat, il est arrivé avec une hache en criant Allah ou akbar en ce jetant sur les sur agents en faction devant le commissariat. Devant ces agissement, les collègues des agents de police agressés à la hache n'avaient autre solution que d'intervenir pour leur défense. Mais , dans la situation actuelle la peur du terrorisme est entretenu continuellement par les politique et la presse. tu me diras qu'ils auraient pu tirer sur les jambes pour le neutraliser. c'est difficile de dire ce qui est exactement arriver pour en arriver là. concernant son transfert pour son enterrement en Algérie, les autorités ne veulent pas en faire un précédent pour ne pas se sentir obliger de répondre aux injonctions des autres nations. ils y a d'autres raisons pour le refus qu'oppose les autorités à son rapatriement. Les raisons d’état sont au-dessus de l’intérêt individuel. la politique étrangère de l’Algérie a toujours été excellente depuis le début 1954 à nos jours. c'est juste un avis.
Merci pour ton explication et ton éclaircissement sur cette triste affaire"

On espère que le Président pourrait intervenir en faveur de son enterrement dans pays d'origine, c'est tout ce que l'on souhaite surtout pour sa famille.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires