Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Zone rocheuse maritime d’Ain-Barbar - Isolés pendant 3 jour...
Zone Membre
Publicités

Annaba: Zone rocheuse maritime d’Ain-Barbar - Isolés pendant 3 jours, 6 vacanciers sauvés in-extremis

Publié le 17/06/2017
138 fois
Isolés pendant 3 jours, 6 vacanciers sauvés in-extremis

Une nouvelle fois, un groupe de jeunes vacanciers, des pêcheurs à la ligne qui se sont aventurés en ce mois de ramadhan dans une zone rocheuse maritime d’Ain-Barbar dans la commune de Seraidi, à une quarantaine de km à l’Ouest d’Annaba, ont failli laisser la peau.  Dans un état lamentable, les aventuriers, au nombre de six jeunes garçons tous originaires d’un même quartier d’Annaba, ont été récupérés à bord de vedettes de la protection civile en présence des gendarmes et des éléments des gardes-côtes. Il s’agit de A.Gh, 23 ans qui souffrait de blessures à la jambe gauche ainsi que des douleurs au ventre, S.D et B.M, tous deux âgés chacun de 27 ans, souffraient de douleurs différentes sur parties du corps et M.T, 32 ans, A.H, 27 ans et M.Gh 26 ans, tous les trois souffrant de douleurs aux ventres, précise-t-on auprès de la cellule de communication de la protection civile. Partie pour passer du temps dans cette partie du littoral de la commune de Seraidi, les victimes ont été piégées par la remontée des eaux, dans cette partie trop exposée aux vents du Nord, trois jours durant.  L’alerte a été donnée par les parents des rescapés au troisième jour de leur disparition. Les recherches intenses lancées pour la circonstance ont permis aux secouristes de repérer les portés disparus dans cette zone rocheuse. Ils ont été évacués en urgence à Chetaibi par mer, avant qu’ils ne soient transférés par ambulance au CHU de cette même ville. Ce n’est pas la première fois que ce genre d’accident est signalé au niveau de ce littoral. À la mi-juillet de l’année écoulée, rappelle-t-on, en l’espace d’une journée seulement caractérisée par une mer houleuse, l’on a dénombré un mort, trois jeunes portés disparus et 10 autres estivants en difficulté sur les rochers. Ils ont été sauvés in-extremis à bord d’hélicoptère de recherche et sauvetage Merlin EH/101. Pratiquement toutes les victimes ont été signalées au niveau de cette zone maritime trop exposée à ce genre d’airs, lesquels engendrent souvent de forts courants marins dès que la vitesse des vents, avoisine les 25 KM/H. A commencer par le bilan des interventions de la protection civile. Ainsi, l’on signale que deux baigneurs originaires de Annaba sont portés disparus du côté de Djenan El-Bey (Seraidi), une plage très exposée à des vents du Nord et d’Ouest et réputée généralement d’être une mer houleuse. Les victimes étaient en train de nager à quelque 500 mètres du rivage. Toujours durant cette journée, le corps d’un homme de 46 ans, originaire de la cité Plaine-Ouest de Annaba, flottant près du rivage, a été signalé par des estivants à Sidi-Akacha, une zone non gardée de la commune de la Marsa (Skikda) et dont le cadavre a été repêché par les éléments de la protection civile de Chetaibi (Annaba). Alors côté côtes et non loin d’Ain-Barbar (Seraidi), un militaire qui prenait en fin de journée avec ses amis des photos souvenirs, a été emporté en même temps que ses compagnons, par une gigantesque vague. Ses amis avaient réussi péniblement à quitter l’eau ; ce n’est pas le cas malheureusement pour le jeune militaire. A rappeler dans ce cadre également que plusieurs missions SAR avaient été effectuées dans cette partie du littoral avec succès par l’hélicoptère Merlin EH 101, de la marine nationale, un appareil des plus sophistiqués et performants dans le monde en matière de recherche et sauvetage, assisté par les garde-côtes du groupement territorial d’Annaba relevant de la façade maritime de l’Est (5eme région militaire). L’hélicoptère en question, stationné au niveau la plate-forme navale, sise à l’aéroport international « Rabah Bitat » d’Annaba, a effectué quatre missions distinctes, principalement sur la côte Ouest d’Annaba. La première mission avait ciblé deux jeunes du quartier Oued-Edhab, qui avaient été bloqués sur un rocher entre Ras-El-Hamra et Oued-Bagrat. L’un d’eux éjecté par une vague sur un rocher, s’était blessé en différents endroits du corps, apprend-on auprès des secouristes.  Une seconde mission avait visé 4 jeunes en difficultés, également tous des Annabis difficulté dans une zone rocheuse, plus précisément dans la zone maritime des « Deux frères » de Seraidi.  Vers les coups de 15 heures, le Merlin EH/101 avait effectué une troisième mission SAR, aussi avec succès, laquelle a ciblé dans le même périmètre 4 autres jeunes annabis, bloqués sur un rocher et qui n’arrivaient pas à regagner le rivage.

lestrepublicain -  17 Jui 2017 - B. Salah-Eddine

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Panne ‘‘provoquée’’ du scanner - La DG du CHU Ibn Rochd porte plainte contre X
Actualité suivante »
Annaba: Parkings illicites - Des “gardiens” activent avec de faux tickets

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires