Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Chantier d'extension de la clinique El Farabi : La justice ...
Zone Membre
Publicités

Annaba. Chantier d'extension de la clinique El Farabi : La justice tranche en défaveur des riverains

Publié le 06/04/2018

Le problème du chantier d’extension de la clinique El Farabi, qui oppose ses trois propriétaires aux riverains et dont El Watan a traité le sujet, a fait l’objet d’une décision de justice, tranchant, en appel, à la faveur des premiers.

«Je vous remets un arrêt de la cour de justice de Annaba ordonnant la fin de l’arrêt des travaux concernant l’extension de la clinique El Farabi, ainsi que la mainlevée de l’APC le 27 mars dernier et le PV de notification qui font foi», a justifié à El Watan l’avocat des propriétaires de cette clinique. «Les riverains s’opposent donc à des décisions de justice exécutoires», conclut le même avocat. Et si la justice a tranché en défaveur des riverains en ordonnant la reprise des travaux, il n’en demeure pas moins que les riverains sont en droit d’être en colère face aux dommages matériels et moraux causés par ce chantier.

«Quotidiennement, c’est la grande affluence des visiteurs qui se massent devant nos portes sans aucune gêne. Partis, ils laissent derrière eux toutes sortes d’ordures, dont des bouteilles d’eau vides, sacs en plastique et même des couches pour bébés pleins d’excréments», rappellent les plaignants à qui veut les entendre.

Pis, selon une pétition signée par les mêmes riverains : «En l’absence d’un parking pour les clients de cette clinique, des dizaines de véhicules stationnent à longueur de journée devant nos maisons. Outre le dérangement des habitants, cette situation a attiré des parkingueurs qui, en l’absence de sécurité, se sont proclamés maîtres des lieux. Au vacarme permanent du chantier et au tintamarre de ses engins, il faut ajouter que les murs des maisons du voisinage ont été lézardés et des mares d’eau issues des puits ont couvert les lieux.»

Leïla Azzouz [EL WATAN - 05-04-2018]


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. rapatriement de 128 ressortissants nigériens vers le centre de transit de Tamanrasset
Actualité suivante »
Annaba. 3es Journées du CAC : Le combat contre le cancer se poursuit

Les Commentaires

Bonjour,


je partage l'inquiétude des riverains de ce quartier. en effet , l'orangerie est devenue le quartier le plus mal fréquenté de la ville. la clinique se situe dans un endroit très réduit ou les routes ne font pas passer deux voitures . les riverains sont obliger de garer les leurs très loin de leur domicile en raison de l'influence des passions qui affluent de tout les départements. maintenant que la clinique est devenu connue et bien reconnue pour ses compétences. il faut réfléchir pour la faire sortir l'orangerie pour l'installé hors de la ville. le meilleur endroit pour elle est à l'extérieur de la ville. les propriétaires de cet établissement n'arrêtent pas d'acheter toutes les maisons environnantes pour son extension. l'installer sur l'axe qui mene à Constantine sera une solution d'avenir. prévoir du coup des parkings pour l'accueil des client et fait du coup de la place aux riverains qui s'inquiète pour la dévalorisation de leur qualité de vie ainsi que de leur bien.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires