Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Les deux agresseurs de l’enfant subsaharien arrêtés
Zone Membre
Publicités

Annaba: Les deux agresseurs de l’enfant subsaharien arrêtés

Publié le 14/07/2018

Deux personnes ont été arrêtées hier à Annaba dans le cadre de l’enquête déclenchée suite à une plainte contre X déposée par les services de la wilaya d’Annaba dans l’affaire de l’agression d’un enfant subsaharien, a-t-on appris auprès de la cellule de communication de la wilaya, annonce l’APS.

Une vidéo a circulé sur les réseaux sociaux depuis mercredi, où nous pouvons voir un chauffeur de bus gifler à la gare routière de Annaba un petit garçon âgé d’à peine 6 ans devant un autre enfant également subsahrien. La victime est tombée par terre et a éclaté en sanglots.

Toute cette scène est filmée et nous entendons même les éclats de rire de celui qui détenait son portable. Selon les images, les faits n’auraient pas eu lieu mercredi, mais en hiver, et ce n’est que maintenant qu’elle a été postée. Une campagne d’appel à témoin a été lancée.

Les internautes étaient scandalisés. Les personnes appréhendées sont l’agresseur et l’instigateur de cette agression, toujours selon la cellule de communication de la wilaya de Annaba. La personne qui a filmé cette scène de maltraitance de l’enfant a été identifiée et demeure activement recherchée.

Convaincu

La plainte contre X a été déposée mercredi par les services de la wilaya suite à cette vidéo qui n’a pas laissé insensibles les internautes et même le Conseil national des droits de l’homme (CNDH). Dans une déclaration rendue publique hier, ce dernier dit être «profondément choqué et bouleversé» par l’acte de violence commis contre cet enfant.

Le Conseil a exhorté les services compétents à «prendre leurs responsabilités et exercer leurs attributions pour que cet acte ignoble puisse être puni avec toute la rigueur que requiert la loi pour de telles violences exercées contre une personne vulnérable».

Il rappelle, à ce propos, «la prohibition des actes de violence contre toute personne, d’autant plus que la Constitution prévoit que l’Etat garantit l’inviolabilité de la personne humaine» et que «toute forme de violence physique ou morale ou d’atteinte à la dignité est proscrite».

Le CNDH demeure «convaincu» que «cet acte isolé n’entachera en rien les efforts importants déployés par l’Etat en matière de protection et de promotion des droits de l’enfant, qui reste vigilant quant au respect de ses engagements régionaux et internationaux en la matière».

N. O. [EL WATAN - 13-07-2018]


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Tentative d'immigration clandestine déjouée, arrestation de 22 personnes sur la plage d’Ain Barbar

Les Commentaires

Bônnes vacances à tous.
Le mot "HOGRA" prend ici la pleine mesure de toute sa dimension. Car évidemment frapper un petit être de 6 ans sans défense, c'est déjà faire montre de la pire des lâchetés qui ne peut se mesurer qu'à l'aune des êtres les plus vils de ce monde. À cela, il faudrait malheureusement ajouter le caractère raciste puisqu'il s'agit d'un petit enfant noir. Pour tirer notre pays de ce genre de dégradation et sauvegarder son honneur, il faudrait que ces deux scélérats, d'abord le bourreau qui frappa le gosse et son acolyte qui ricaner lors de la prise de film, sans faire preuve de compation, ni de pitié en s'emprenant encore une fois lâchement à un petit enfant sans défense, soient d'abord humiliés publiquement pour ensuite les frapper d'une peine exemplaire pour avoir commis ce délit abominable et plus que tout impardonnable.
"Nous sommes uniques"

Humiliation pour Rabah Madjer limogé sans aucun match officiel (Djebbour et Rawraw)ont eu sa tête.
Contrat signé cette nuit à Paris (et non Alger?)jusqu'à 2h00 du matin 2/08/18 entre Zetchi et le nouveau sélectionneur Djemel Belmadi nous lui souhaitons bon courage, comme à l'habitude il n'a même pas encore dit "Bismillah" que les critiques sur les réseaux arrivent déjà...notre mentalité ne changera toujours pas!.
Que reproche-t-on à Rabah Madjer ? Que s'est-il passé ? Est-ce parce qu'il leur parle d'égal à égal ? qu'il n'est pas quelqu'un de docile et maniable à leur guise ? Ou bien qu'il refusa leur ingérence dans son travail ? Ou quoi encore ?
"Frustrations des supporters"

Jalousie et coup bas, le reste zèle politique de Hattab (YouTube vidéo 12m)mauvaise appréciation!.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires