Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/"1,5 MILLIARD DE DOLLARS TRANSFERES VERS L’ETRANGER : Les services ...
Zone Membre
Publicités

"1,5 MILLIARD DE DOLLARS TRANSFERES VERS L’ETRANGER : Les services de sécurité de la wilaya de Sétif enquêten

Publié le 11/07/2019
"Rééflexion" Ismain Jeudi 11 Juillet 2019, " 1,5 MILLIARD DE DOLLARS TRANSFERES VERS L’ETRANGER : Les services de sécurité de la wilaya de Sétif enquêtent, 1,5 MILLIARD DE DOLLARS TRANSFERES VERS L’ETRANGER : Les services de sécurité de la wilaya de Sétif enquêtent Les services de sécurité de la wilaya de Sétif ont ouvert une enquête concernant une affaire de transfert illicite de 1,5 milliard de dollars à partir de cette wilaya vers plusieurs pays étrangers, rapporte le quotidien arabophone “Echorouk”. Selon la même source, ce sont les éléments de la Direction des douanes qui ont envoyé un rapport au service de sûreté de la même wilaya. Ledit rapport indique le transfert de la somme astronomique de 1,5 milliard de dollars des banques de Sétif vers des pays du Golfe et européens, tels que le Qatar, les Emirats Arabes Unis, la Turquie et l’Espagne par un réseau composé de 10 personnes sous couvert d’investissement. Les mis en cause auraient déclaré l’importation de machines pour la construction d’usines à Sétif ajoute la même source. Toutefois, l’enquête ne révèle aucune trace des usines déclarées par les 10 inculpés. Les enquêteurs ont également découvert que ces trafiquants importaient au nom de leurs fausses usines des machines dont les factures étaient gonflées. En effet, ces personnes achetaient à bas prix des machines pour des sociétés qu’ils possèdent à l’étranger avant de les vendre à des prix élevés pour leurs fausses sociétés établies à Sétif. Dans le même sillage, la même source indique que l’enquête sur la fuite des capitaux vers l’étranger va s’étendre à la ville d’El Eulma (25 km à l’est de Sétif). Cette ville qui abrite l’un des plus grands marchés d’Afrique est soupçonnée d’être le théâtre de nombreux excès financiers de la part des industriels de la région. À cet effet, des éléments de la Brigade de recherches de la gendarmerie nationale de Bab Djedid à Alger se trouveraient dans la wilaya de Sétif depuis une semaine, afin d’enquêter sur le phénomène de la surfacturation, devenu le moyen de commerce le plus facile et le plus rentable pour certains hommes d’affaires".
« Actualité précédente
"Un député canadien s’alarme de l’arrivée d’ « importantes sommes d’argent » depuis l’Algérie"
Actualité suivante »
"CAN 2019 : deux magasins pillés sur les Champs-Elysées après la qualification de l'Algérie"

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires