Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. El Bouni: Du gaz dans les foyers
Zone Membre
Publicités

Annaba. El Bouni: Du gaz dans les foyers

Publié le 19/06/2007

Bien qu’assombrie par la pauvreté extrême qui caractérise le quotidien de la majorité des habitants d’El Bouni, la mise en service de l’alimentation en gaz de ville des communes d’El Bouni, de Oued El Aneb, d’El Eulma et de Sidi Amar était une fête ce dimanche.

Ce symbole de modernité que représente cette énergie a finalement atteint les localités et cités des régions rurales ou suburbaines. Le wali et son exécutif ainsi que les élus y ont fait escale, le temps d’allumer la flamme bleue. Sourire crispé, mais sourire tout de même des maîtresses de maison qui ont lancé des youyous. Il reste que le taux de branchement des foyers n’est pas aussi conséquent que les investissements engagés et le nombre d’unités réalisées. Dans la localité de Kheraza, sur les 937 possibilités de raccordement créées pour un montant de 90 millions de dinars, seuls 323 ménages se sont acquittés des droits de branchement. Si à Bargouga, commune de Sidi Amar, 34 abonnés seulement sur les 269 inscrits ont bénéficié du gaz de ville, à Derradji Radjem, dans la même commune, ils ne sont que 82 sur 937. Beaucoup de familles ont raclé le fond de leur tiroir pour payer le minimum du montant des droits de raccordement fixé par Sonelgaz à 10 000 DA. L’alerte a été donnée à Bouzaroura dans la commune d’El Bouni. Dans cette localité de 154 habitants, la misère est à son apogée. Bon nombre d’habitations s’éclairent à la bougie ou sont raccordés illicitement au réseau public. Leurs occupants n’étaient pas en mesure de payer les redevances. Pauvres ou pas, les habitants de la commune d’El Eulma devront prendre leur mal en patience avant de prétendre utiliser le gaz de ville. Dimanche dernier, le wali a officiellement donné le coup d’envoi pour la réalisation d’une conduite d’alimentation en gaz de ville de cette commune. D’un montant de 100 millions de dinars, la première tranche du projet concernera 638 foyers. A Refès Zahouane, une des plus belles plages sur la corniche de Annaba, les habitants ne s’encombreront plus des bouteilles de gaz butane. Ce dimanche, avec l’arrivée du gaz de ville, les ménagères ont été contraintes de procéder au changement des becs des cuisinières et chauffe-eau.

El Watan > 19/06/07 > Leïla Azzouz


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Les 40 familles de SOTRAMEST
Actualité suivante »
Annaba. Eau,gaz,électricité,téléphérique à Seraïdi

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires