Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba - Mittal Steel veut tout l’acier algérien
Zone Membre
Publicités

Annaba - Mittal Steel veut tout l’acier algérien

Publié le 10/09/2006

Projet de rachat de l’ensemble des unités de Sider

Mittal Steel Annaba - AnnabaCityLa société Mittal Steel Annaba a soumissionné pour acquérir l’ensemble des unités de production encore propriété du groupe Sider. Il s’agit des tuberies de Ghardaïa et El Hadjar, d’emballage Algal, Azzaba, M’sila et Reghaïa, de l’unité de transformation des produits longs (TPL).

La démarche de Sandjay Kumar, directeur général de Mittal Steel Annaba, est destinée à démentir des rumeurs selon lesquelles Mittal Steel se préparerait à un départ définitif d’Algérie.
Nous générons nos propres fonds pour financer nos programmes de développement. En matière d’investissement, nous considérons l’Algérie comme un marché en pleine croissance. Il existe des conditions favorables pour que nous puissions accroître notre présence dans d’autres domaines », déclare-t-il. « Mittal Steel Annaba est la 2e unité d’importance sur le continent africain après celle d’Afrique du Sud.

Sans l’exprimer clairement, les Indiens considèrent que la désinformation émane des animateurs de la mafia algérienne de l’acier. Ce que confirment les syndicalistes du complexe sidérurgique d’El Hadjar. Ils ne ratent pas une occasion pour appeler les travailleurs à la vigilance.

« C’est la conséquence de l’acquisition par Mittal Steel d’une unité de production en Ukraine. Celle-ci était utilisée par la mafia algérienne de l’acier comme une base d’approvisionnement et à moindre coût des produits sidérurgiques. En se l’appropriant, Mittal Steel a mis un terme au trafic à grande échelle qui s’opérait au vu et su de tout le monde », explique Smaïn Kouadria, membre du bureau syndical chargé des conflits sociaux.

Toute cette situation donne un cachet bien particulier à la célébration du cinquième anniversaire de la prise en main par les Indiens de Mittal Steel, anciennement Ispat, du complexe sidérurgique d’El Hadjar. Un anniversaire qui intervient au lendemain de l’application de l’augmentation de 18% pour l’ensemble des travailleurs. L’employeur a également procédé à la revalorisation des retraites et à la révision de l’indemnité de départ à la retraite avec le versement de onze mois de salaire au lieu de dix initialement appliqués.

Synthèse de l'article de A. Djabali [EL WATAN - 10-09-2006]


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba - Les pièces de monnaie se font rares
Actualité suivante »
Annaba - Air Algérie

Les Commentaires

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires