Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Alerte à la conjonctivite
Zone Membre
Publicités

Annaba. Alerte à la conjonctivite

Publié le 15/07/2007

SAISON ESTIVALE A ANNABA - S'annonçant plutôt chaude avec des températures dépassant la moyenne saisonnière avec 40°, et 46°, l’été à Annaba risquerait de réserver des surprises aux estivants, notamment amateurs de la mer, avec l’apparition du virus de la conjonctivite qui avait fait des ravages en cette même période en 2003 ; d’où la wilaya d’Annaba avait gagné le trophée du virus à l’époque en enregistrant 7,4 cas par 100 habitants.
A cet effet, une vaste opération de sensibilisation et de mise en garde est mise en place, notamment par les ophtalmologistes de la wilaya d’Annaba, qui appelle à la prévention et la prudence comme étant les seuls moyens de stopper la venue de la maladie et donc sa contraction. Sur la maladie, le Dr H. S., ophtalmologue explique : “La conjonctivite est une infection de la membrane extérieure et protectrice de l’œil, et elle est contagieuse à des degrés différents. Il y a ce qu’on appelle la conjonctivite virale, elle est endémique et très contagieuse, elle est classée la première avec 15% des cas. La conjonctivite bactérienne qui ne représente que 10%, est due à une bactérie qui atteint l’œil et provoque des irritations ; et c’est celle-là qui a sévi en 2003, provoquée par la plage, car elle est le premier facteur de propagation au vu du nombre des estivants qui sont venus à Annaba, et ils étaient certainement sujets porteurs du virus. Quant à la plus fréquente, c’est la conjonctivite allergique, elle représente 8% des cas, dus à plusieurs facteurs, notamment la pollution atmosphérique”. A noter des cas d’irritations des yeux ont fait l’objet de soins chez plusieurs ophtalmologues, dont la plupart étaient déclarés conjonctivite bactérienne. Effectivement, l’été 2007 a annoncé sa couleur la semaine écoulée où le mercure a atteint les 46°, ce qui laisse supposer que les maladies dites d’été comme la conjonctivite, le choléra et autres pourraient trouver un foyer favorable à leur développement si les mesures de préventions, et protections nécessaires ne sont pas prises comme il se doit.
Le soir d Algerie > 15/07/07 > A. D.


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Pêche: au détriment de la faune et flore
Actualité suivante »
Annaba. Chiens errants

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires