Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Guerre à Gaza : Macron soutient la demande de cessez- le-feu de l’A...
Zone Membre
Publicités

Guerre à Gaza : Macron soutient la demande de cessez- le-feu de l’Algérie à l’ONU Par ania.b 30 mai 2024 à 9:

Publié le 30/05/2024
Guerre à Gaza : Macron soutient la demande de cessez- le-feu de l’Algérie à l’ONU Par ania.b 30 mai 2024 à 9:54 Depuis plus de sept mois, une guerre sanglante fait rage contre Gaza. De nombreux pays exigent maintenant un cessez-le-feu immédiat dans l’enclave palestinienne, et donc l’étau se resserre de plus en plus autour du gouvernement israélien de Benyamin Netanyahu. Ce mardi à Berlin, le président français Emmanuel Macron a exprimé son soutien à la demande de l’Algérie. Cette dernière réclame une réunion urgente du Conseil de sécurité de l’ONU pour décréter un cessez-le-feu à Gaza. « Il n’y a pas de zones sûres pour les civils palestiniens », a déclaré Macron lors d’une conférence de presse avec le chancelier allemand Olaf Scholz. Il a souligné que la Cour internationale de justice a appelé Israël à mettre fin à cette offensive. Selon Macron, les populations civiles sont déjà déplacées plusieurs fois pour éviter les combats. Le président Macron a rappelé la position de la France après les attaques du Hamas le 7 octobre dernier. « Nous avons condamné l’attaque terroriste du Hamas et reconnu le droit d’Israël à se défendre », a-t-il affirmé. Il a également insisté sur le fait que le Hamas est responsable de cette situation. La France soutient la Demande algérienne Macron a rappelé que la France a appelé dès octobre à un cessez-le-feu. « La réponse face au terrorisme du Hamas ne pouvait pas être une opération terrestre qui continue », a-t-il déclaré. Il a ensuite ajouté : « C’est pourquoi nous soutenons la demande algérienne de réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU. » Le président français a expliqué que la France travaille avec l’Algérie et d’autres partenaires au Conseil de sécurité. Ils cherchent à créer une résolution commune pour répondre à l’urgence humanitaire sur le terrain. Cette résolution doit aussi apporter des réponses en termes de cessez-le-feu et donner un mandat onusien clair sur Gaza. Pour Emmanuel Macron, la solution doit être politique. « Nous sommes prêts à travailler activement à une solution de paix. Elle est atteignable », a-t-il assuré. Un Nouveau carnage à Rafah Les déclarations de Macron surviennent au lendemain d’un nouveau carnage commis par l’armée israélienne. Celle-ci a bombardé un camp de réfugiés à Rafah, une ville de Gaza où vivent plus de 1,5 million de Palestiniens. Ce bombardement, qui a fait une cinquantaine de morts, a choqué le monde entier. Le 20 février, les États-Unis ont opposé leur veto à une résolution présentée par l’Algérie pour un cessez-le-feu à Gaza. La France, la Russie et la Chine ont voté en faveur de cette résolution, tandis que la Grande-Bretagne s’est abstenue. La situation à Gaza reste critique, et les appels internationaux pour un cessez-le-feu se multiplient. La France, sous la direction d’Emmanuel Macron, joue un rôle actif en soutenant les efforts diplomatiques pour mettre fin à la violence et trouver une solution politique durable.
« Actualité précédente
Le dinar algérien face aux devises étrangères en Banque et au marché noir ce 30 mai ! Par Nour.C 30 mai 2024
Actualité suivante »
Des Franco-Algériens indignés par un tweet anti-Algérie des Républicains International Par: Ali Idir 31 Mai 2

Les Commentaires

Guerre à Gaza : Macron soutient la demande de cessez- le-feu de l’Algérie à l’ONU
Par ania.b 30 mai 2024 à 9:54

Depuis plus de sept mois, une guerre sanglante fait rage contre Gaza. De nombreux pays exigent maintenant un cessez-le-feu immédiat dans l’enclave palestinienne, et donc l’étau se resserre de plus en plus autour du gouvernement israélien de Benyamin Netanyahu.

Ce mardi à Berlin, le président français Emmanuel Macron a exprimé son soutien à la demande de l’Algérie. Cette dernière réclame une réunion urgente du Conseil de sécurité de l’ONU pour décréter un cessez-le-feu à Gaza.

« Il n’y a pas de zones sûres pour les civils palestiniens », a déclaré Macron lors d’une conférence de presse avec le chancelier allemand Olaf Scholz. Il a souligné que la Cour internationale de justice a appelé Israël à mettre fin à cette offensive. Selon Macron, les populations civiles sont déjà déplacées plusieurs fois pour éviter les combats.


Le président Macron a rappelé la position de la France après les attaques du Hamas le 7 octobre dernier. « Nous avons condamné l’attaque terroriste du Hamas et reconnu le droit d’Israël à se défendre », a-t-il affirmé. Il a également insisté sur le fait que le Hamas est responsable de cette situation.

La France soutient la Demande algérienne
Macron a rappelé que la France a appelé dès octobre à un cessez-le-feu. « La réponse face au terrorisme du Hamas ne pouvait pas être une opération terrestre qui continue », a-t-il déclaré. Il a ensuite ajouté : « C’est pourquoi nous soutenons la demande algérienne de réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU. »

Le président français a expliqué que la France travaille avec l’Algérie et d’autres partenaires au Conseil de sécurité. Ils cherchent à créer une résolution commune pour répondre à l’urgence humanitaire sur le terrain. Cette résolution doit aussi apporter des réponses en termes de cessez-le-feu et donner un mandat onusien clair sur Gaza.


Pour Emmanuel Macron, la solution doit être politique. « Nous sommes prêts à travailler activement à une solution de paix. Elle est atteignable », a-t-il assuré.


Un Nouveau carnage à Rafah
Les déclarations de Macron surviennent au lendemain d’un nouveau carnage commis par l’armée israélienne. Celle-ci a bombardé un camp de réfugiés à Rafah, une ville de Gaza où vivent plus de 1,5 million de Palestiniens. Ce bombardement, qui a fait une cinquantaine de morts, a choqué le monde entier.

Le 20 février, les États-Unis ont opposé leur veto à une résolution présentée par l’Algérie pour un cessez-le-feu à Gaza. La France, la Russie et la Chine ont voté en faveur de cette résolution, tandis que la Grande-Bretagne s’est abstenue.

La situation à Gaza reste critique, et les appels internationaux pour un cessez-le-feu se multiplient. La France, sous la direction d’Emmanuel Macron, joue un rôle actif en soutenant les efforts diplomatiques pour mettre fin à la violence et trouver une solution politique durable.

E.M un rude zogoto d'un côté il crée une usine de poudre à canon? IL VEUT bombarder le territoire Russe Olaf et Biden ne veulent pas le suivre il finira par prendre un missile (AGM-183 ARRW)en pleine tranche?. La Russie, elle, annonce d'ores et déjà que son planeur hypersonique baptisé Avangard manœuvre à Mach 20 à une altitude de 100 kilomètres...il finira par arriver?.

un zigoto =ZIGOTO, subst. masc.
Populaire
A. −
1. Homme généralement fantaisiste, au comportement extravagant. − Ah! monsieur Voussois, dit Paul, vous êtes un drôle de zigoto (...). − J'aime mieux faire rire que pleurer, dit Voussois (Queneau, Pierrot, 1942, p. 186).
♦ Faire le zigoto. Se conduire d'une manière extravagante. Synon. faire le malin, faire le zouave, frimer1.Qu'est-ce qu'il avait besoin d'faire le zigoto sur le bled? S'il était resté à sa place, il n'aurait pas été mouché?.
Le nain moyen-oriental n'en fait qu'à sa tête. Il n'écoute personne. Il se sait protéger et soutenu en toute circonstance pas son indéfectible allié d'outre atlantique.
Macron et son gouvernement sont tout simplement des hypocrites. La seule et bonne chose qu'il pourrait faire, c'est de reconnaître de façon nette et claire à l'instar de l'Espagne, l'Irlande et la Norvège l'Etat palestinien, et cesser
cette ambiguïté de prôner la création de deux États mais en même temps ne pas tapper assez fort sur la table afin que le nain moyen-oriental cesse ses exactions.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires