Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Investissements Dans Le Tourisme À Annaba : Promesses Et Potentiel ...
Zone Membre
Publicités

Investissements Dans Le Tourisme À Annaba : Promesses Et Potentiel Sous-Exploité EDITEUR - 20 JUIN 2024 Clique

Publié le 21/06/2024
Investissements Dans Le Tourisme À Annaba : Promesses Et Potentiel Sous-Exploité EDITEUR - 20 JUIN 2024 Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre) Le rythme de l’investissement dans le secteur du tourisme ne reflète pas, à ce jour, les atouts immenses dont dispose la wilaya d’Annaba. Cette dernière possède un littoral long de 80 kilomètres, des sites naturels captivants et des vestiges archéologiques d’une grande valeur. Elle est retenue en tant que pôle touristique d’excellence pour la partie Est du pays dans le cadre du Schéma National d’Aménagement du Territoire (SNAT). Toutefois, cette région n’offre pas les conditions matérielles et humaines maximales susceptibles de contribuer à l’émergence d’un tourisme de masse et d’affaires. Selon des indiscrétions, les statistiques de l’Agence Nationale de Développement de l’Investissement (ANDI), qui font état d’une centaine de projets déclarés durant cette dernière décennie, censés offrir des dizaines de milliers d’emplois, sont en décalage avec la réalité de l’investissement dans le secteur. L’insuffisance du foncier est souvent mise en avant comme argument pour justifier le ralentissement de l’investissement dans le secteur du tourisme. Ce motif ne tient pas la route, estiment des observateurs, qui citent à titre illustratif les Zones d’Expansion Touristique (ZET) de Chetaïbi, Seraïdi, Annaba et Sidi Salem (El Bouni), restées encore à l’état vierge. Plusieurs ministres du Tourisme y sont passés lors de visites de travail, promettant que ces ZET seront ouvertes à l’investissement touristique pour permettre à la wilaya de se doter de nouvelles structures d’accueil et de répondre au mieux à la demande. L’artisanat, qui représente un support de promotion du tourisme, se cherche encore, malgré l’existence d’une panoplie de métiers d’art et d’un savoir-faire mis en exergue à l’occasion de salons d’expositions et de rencontres d’information et de sensibilisation. La promesse de création d’un village de l’artisanat près de la plage d’Aïn Achir, lancée depuis 2004, semble avoir été mise aux oubliettes, au même titre que la ZET de la baie ouest. La chambre de l’artisanat continue cependant de revendiquer cet espace qui permettrait aux artisans de la wilaya d’être proches du public et des touristes. Le développement du secteur du tourisme, à l’instar de celui de l’artisanat, dépend de l’existence d’une volonté qui n’existe pas encore, estiment des observateurs convaincus. D’ailleurs, c’est le wali d’Annaba, Abdelkader Djellaoui, qui a été le premier à reconnaître que le secteur du tourisme est à la traîne. Rappelons, à ce sujet, que lors de sa visite au début de novembre 2023, ciblant les projets touristiques programmés sur le littoral d’Annaba et plus précisément à la ZET d’Aïn Achir, le chef de l’exécutif de la wilaya s’est montré très déçu par les retards énormes. Ces derniers ont été relevés lors de l’inspection des infrastructures touristiques en cours de réalisation. Le comble, accordés depuis des années déjà, beaucoup de projets sont à l’arrêt et d’autres n’ont pas encore été lancés. Le wali a appris à cette occasion que, sur les 54 infrastructures touristiques retenues au niveau de cette ZET, seules 17 ont été lancées. B. Salah-Eddine
« Actualité précédente
Crise de l’eau en Algérie : un plan d’urgence de 200 millions de dollars Société Par: Djamel Belaid 19 Juin 2
Actualité suivante »
Scandale à oran : Conservateur de cadavres dans une usine de transformation alimentaire ! Par Dourssaf Cherif

Les Commentaires

Investissements Dans Le Tourisme À Annaba : Promesses Et Potentiel Sous-Exploité
EDITEUR - 20 JUIN 2024
Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Le rythme de l’investissement dans le secteur du tourisme ne reflète pas, à ce jour, les atouts immenses dont dispose la wilaya d’Annaba. Cette dernière possède un littoral long de 80 kilomètres, des sites naturels captivants et des vestiges archéologiques d’une grande valeur. Elle est retenue en tant que pôle touristique d’excellence pour la partie Est du pays dans le cadre du Schéma National d’Aménagement du Territoire (SNAT). Toutefois, cette région n’offre pas les conditions matérielles et humaines maximales susceptibles de contribuer à l’émergence d’un tourisme de masse et d’affaires. Selon des indiscrétions, les statistiques de l’Agence Nationale de Développement de l’Investissement (ANDI), qui font état d’une centaine de projets déclarés durant cette dernière décennie, censés offrir des dizaines de milliers d’emplois, sont en décalage avec la réalité de l’investissement dans le secteur. L’insuffisance du foncier est souvent mise en avant comme argument pour justifier le ralentissement de l’investissement dans le secteur du tourisme. Ce motif ne tient pas la route, estiment des observateurs, qui citent à titre illustratif les Zones d’Expansion Touristique (ZET) de Chetaïbi, Seraïdi, Annaba et Sidi Salem (El Bouni), restées encore à l’état vierge. Plusieurs ministres du Tourisme y sont passés lors de visites de travail, promettant que ces ZET seront ouvertes à l’investissement touristique pour permettre à la wilaya de se doter de nouvelles structures d’accueil et de répondre au mieux à la demande. L’artisanat, qui représente un support de promotion du tourisme, se cherche encore, malgré l’existence d’une panoplie de métiers d’art et d’un savoir-faire mis en exergue à l’occasion de salons d’expositions et de rencontres d’information et de sensibilisation. La promesse de création d’un village de l’artisanat près de la plage d’Aïn Achir, lancée depuis 2004, semble avoir été mise aux oubliettes, au même titre que la ZET de la baie ouest. La chambre de l’artisanat continue cependant de revendiquer cet espace qui permettrait aux artisans de la wilaya d’être proches du public et des touristes. Le développement du secteur du tourisme, à l’instar de celui de l’artisanat, dépend de l’existence d’une volonté qui n’existe pas encore, estiment des observateurs convaincus. D’ailleurs, c’est le wali d’Annaba, Abdelkader Djellaoui, qui a été le premier à reconnaître que le secteur du tourisme est à la traîne. Rappelons, à ce sujet, que lors de sa visite au début de novembre 2023, ciblant les projets touristiques programmés sur le littoral d’Annaba et plus précisément à la ZET d’Aïn Achir, le chef de l’exécutif de la wilaya s’est montré très déçu par les retards énormes. Ces derniers ont été relevés lors de l’inspection des infrastructures touristiques en cours de réalisation. Le comble, accordés depuis des années déjà, beaucoup de projets sont à l’arrêt et d’autres n’ont pas encore été lancés. Le wali a appris à cette occasion que, sur les 54 infrastructures touristiques retenues au niveau de cette ZET, seules 17 ont été lancées.

B. Salah-Eddine
Investissements Dans Le Tourisme À Annaba : Promesses Et Potentiel Sous-Exploité?.

Il faut commencer à créer des écoles de formations en tourisme?. Pour l'instant nous sommes à des années lumière? Pourtant il suffirait de prendre exemple sur la Tunisie, le Maroc...et sur les pays Européens?. Malheureusement chez nous, nous avons la volonté mais on ne sais pas comment il faudrait s'y prendre?...Alors en galère? on discute beaucoup entre nous et on fait du surplace?.
Des milliers d'exemples sur internet?

Simple exemple!:

Objectifs, aptitudes et compétences de la formation
La formation au métier de Responsable d’Établissement Touristique est composée de 4 blocs de compétences (ou Certificats de Compétences Professionnelles) :

1) Piloter et optimiser les services de l'établissement dans une démarche qualité
. Organiser les services hébergement, réception, restauration, bar et animation
. En optimiser le fonctionnement
. Développer l’ancrage local.

2) Manager le personnel d’un établissement touristique
. Recruter les équipes d’un établissement touristique en français et en anglais
. Manager les équipes d’une entreprise
. Assurer la gestion administrative des ressources humaines d’une entreprise touristique.

3) Commercialiser les offres de l'établissement avec une démarche multicanale
. Développer et optimiser la vente des offres d’un établissement touristique
. Promouvoir un établissement touristique et ses offres en français et en anglais.

4) Assurer la gestion opérationnelle d'exploitation et prévoir les investissements de l'établissement
. Gérer le budget d’exploitation et sécuriser la rentabilité de l’entreprise
. Prévoir les investissements d’un établissement touristique et leur financement.

Un seul bloc vous intéresse ?
Cette formation est modulable si vous choisissez de la suivre en formation continue ?. Vous pouvez l'effectuer dans sa globalité, ou bien ne choisir que le ou les blocs (ou Certification de Compétences Professionnelles) qui vous intéressent. De plus, chaque bloc peut faire l’objet de sa propre certification.


Modalités d'évaluation de la formation

Évaluation continue
Votre parcours sera évalué par un formateur experts à travers des quiz, des évaluations en cours de formation (ECF), des études de cas mais aussi des exercices d’application, des entretiens périodiques.

Examen final
L'examen final se prépare tout au long du cursus à travers des évaluations en cours de formation et la création de supports (création de diaporama, rédaction de dossiers). Le jour de l'examen, une épreuve de validation se passe devant un jury composé de 2 professionnels du métier, habilités par la DDETS.

Testez-vous !
Si le contenu de formation vous intéresse, faites un test de compétences gratuit afin de voir si elles correspond à vos besoins !









Que faire ensuite ?
Une fois la certification en poche, les débouchés sont très variés :

Les métiers accessibles

Les secteurs concernés

Suite de parcours

Parmi les types d’emplois accessibles, voici quelques exemples parmi les types d’emplois accessibles :

Responsable / Exploitant / Gérant / Gestionnaire / Directeur de structure d’hébergement touristique
Directeur de village de vacances / club de vacances / hôtel club / résidence de tourisme / camping / hôtellerie de plein air / parc résidentiel de loisirs / hôtel-restaurant / auberge de jeunesse / hostel / village de gîtes / hébergement collectif / centre de vacances / résidence sénior
Gardien / gérant de refuge de montagne
Adjoint de direction d’établissement touristique

Pourquoi choisir de se former à l'Académie du Tourisme ?

Un large réseau de professionnels

L'Académie du Tourisme entretient de nombreuses relations avec des acteurs du Tourisme, que ce soit des grands groupes ou des entreprises individuelles.


L'alternance comme tremplin professionnel

Du fait de l'expérience-terrain permise par l'alternance, ce dispositif est en effet un véritable tremplin vers le monde professionnel.

Voir nos offres d'alternance

Une équipe de passionnées

À l'Académie du Tourisme, une majorité de personnes ont travaillé dans le secteur, que ce soit dans l'hôtellerie, en camping, en agences de voyages ou encore sur un paquebot de croisière. Le Tourisme, ça nous connait !


Publics en situation de handicap

Enfin, tous nos diplômes sont adaptés aux personnes en situation de handicap (pédagogie et modalités d’évaluation) selon un entretien d'aménagement. En cas de besoin, un référent handicap est donc mis à disposition.

En savoir plus
Le métier de Responsable d'Établissement Touristique vous intéresse ?
Les modalités d'accès se déroulent en 3 étapes :

1

Contact

Pour commencer, vous échangerez avec un conseiller à propos de la formation puis vous nous transmettrez votre CV afin qu'il puisse étudier votre profil.

2

Échange

Dans un second temps, un entretien téléphonique ou physique est ensuite planifié avec l'un de nos conseillers.

3

Décision

Votre candidature est acceptée ou refusée après étude de votre dossier et de votre projet.

Puis-je accéder à cette formation?

Ai-je les pré-requis nécessaires ?

Je souhaite m'inscrire
L'aventure Tourisme commence ici !
Il ne s'agit que de simples exemples de ce qui se fait dans les pays ou le tourisme bas son plein?.
C'est bien dommage car nous avons un des plus beau pays au Monde au le tourisme pourrait être la première destination des vacanciers.

L'Algérie premier grand pays d'Afrique avec ses plages, ses montagnes, son Sahara, sa verdure, mer 1600 km de côtes, avec Annaba et sa Baie des Corailleurs, l'hiver sa neige, sa superficie 2,382 millions km², un paradis à ciel ouvert une merveille que le bon Dieu nous a donné.
Allah y barek que Dieu bénisse.
Le mot clé : IL FAUT CREER DES ECOLES DE TOURISMES ?????????????????????
Depuis l'indépendance nous sommes limités aux....

Squatteurs Des Plages À Annaba : La Lutte A Commencé !
EDITEUR - 19 JUIN 2024
Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Une action d’envergure de lutte est menée contre les dépassements, devenus depuis des années la norme sur les plages, une initiative soutenue par Abdelkader Djellaoui, wali d’Annaba. Hier, mardi 18 juin, troisième jour d’Aïd al-Adha, une journée caniculaire où de nombreuses plages ont été prises d’assaut par des milliers d’estivants, une vaste opération a été menée par la gendarmerie et la Brigade de Recherche et d’Intervention (BRI). L’opération s’est concentrée principalement sur les plages Rizzi Amor, Rachid Fellah et la Caroube. D’importantes quantités de parasols, tentes et tables destinés à la location illégale par les « squatteurs des plages » ont été saisies, et plusieurs personnes ont été arrêtées. Les caméras de surveillance ont été largement utilisées pour lutter contre ces occupations illicites des plages ainsi que le stationnement sauvage, une action accueillie favorablement par les estivants. Selon des témoins oculaires, d’importantes quantités de matériel destiné à la location illégale, notamment des parasols, tentes et tables, ont été récupérées et saisies. Notons que des mesures strictes ont été prises par le wali d’Annaba pour garantir un accès gratuit aux plages aux estivants. Ces mesures incitatives, prises sur instruction du Premier ministre et sous l’égide du ministère de l’Intérieur, visent à améliorer la gestion des plages afin d’assurer une prise en charge adéquate avant le début de la saison estivale 2024.

B Salah-Eddine
ET aux parkingueurs avec leurs gourdins et les loueurs de parasoleurs qui font leurs lois et font sauver les touristes les exemples ne manquent pas?????????????

Algérie: les «parkingueurs» et «parasoleurs» font la loi sur ...

France Info
francetvinfo.fr › ... › Société africaine
8 août 2018 — Tolérés par les autorités, les parkingueurs, sans guillemets, exigent 100 dinars (73 centimes d'euro au taux officiel, 50 sur le marché ...

Les parkingueurs

le carrefour d'algérie
lecarrefourdalgerie.dz › Sbah Rabbi
28 juil. 2023 — Ils perçoivent une allocation chômage qui n'exige non plus aucune qualification et vivent au crochet de la société et de l'Etat sous les yeux ...

Les parkingueurs, un racket qui ne dit pas son nom - Régions
le Soir d'algérie
lesoirdalgerie.com › beta › regions › les-par...
9 avr. 2024 — Mostaganem est redevenue une ville parking avec la course au gain facile. Pourtant, poursuivis par les forces de l'ordre, ils reviennent ...

La fin du diktat des “parkingueurs” a sonné - L'Actualité : Liberté

liberte-algerie.com
liberte-algerie.com › actualite › la-fin-du-d...
8 janv. 2022 — “Est puni d'un emprisonnement de six (6) mois à deux (2) ans et d'une amende de 25 000 DA à 200 000 DA, ou de l'une de ces deux peines, ...

Gardiens de parkings illégaux dans la capitale

El watan
elwatan-dz.com › gardiens-de-parkings-illegaux-...
Au quartier du Ruisseau, les parkingueurs ne travaillent qu'avec les étrangers. «Ils n'osent pas demander à un originaire d'el houma de payer», confie un ...
LA FAUTE A QUI tout simplement au gouvernement et aux autorités avec leurs matière grise limité au lieu de former éduquer ils se limitent à récupérer des tables et des chaises/parasols sans plus...???
IL nous faut un gouvernement jeunes universitaires diplômés plein de vitalité éduquer a qui il faut faire confiance?.
AU lieu de prendre cette bande de parkinqueurs, loueurs à la sauvette, de leurs donner une formation avec un salaire le temps de se former pour apprendre a s'organiser avec l'aide de l'Etat au lieu de jouer aux gros bras et au chat et à la souris tous les étés n'on t ils pas marre ?.
Quel est le pays préféré des Algériens ?
La Grèce, le Maroc et la Turquie sont les destinations les plus prisées en période estivale. Il reste que, généralement, l´endroit le plus convoité par les estivants est bel et bien la Tunisie.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires