Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. 550 vieilles bâtisses menacent ruine
Zone Membre
Publicités

Annaba. 550 vieilles bâtisses menacent ruine

Publié le 22/12/2007

C’est un nombre de 1802 individus qui vivent dans 140 vieilles bâtisses situées dans 7 anciens quartiers du chef-lieu de la wilaya d’Annaba menacées d’ effondrement. Les plus visées et touchées par des catastrophes sont celles de la Place d’armes, connue par le nom de la vieille ville.

A titre illustratif, les quartiers de la Place d’armes comprennent près de 550 anciennes habitations habitées par 10 000 personnes qui vivent, actuellement, dans la menace et la peur quotidienne. D’après les statistiques officielles, 4 000 interventions de la Protection civile de la wilaya ont été enregistrées durant les derniers mois de l’année visant le secourisme de nombreuses familles ayant été des victimes d’accidents d’effondrements de bâtisses, soit 6 000 pièces de vieilles constructions présentaient des fissures, les nombreuses autres cités abritant des familles dans des situations  similaires : la cité Auzas comprend 20 constructions abritant 100 familles de 370 personnes, la cité d’Oued Edheb pour sa part possède 27 constructions pour 80 familles de 320 individus, la cité de la Colonne compte 12 anciennes habitations pour 32 familles de 134 personnes. Ainsi que d’autres cités comme la cité Seybouse, Sidi Brahim et El Mhafer qui représentent un réel danger pour des centaines et des centaines de citoyens malheureux, indiquent des sources fiables et sûres.

[LA NOUVELLE REPUBLIQUE - 22-12-2007]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba L'hygiène en question
Actualité suivante »
Football. UMS Dréan : Le mercato, une opportunité à saisir

Les Commentaires

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires