Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Bilan de l’USM Annaba : Peut mieux faire
Zone Membre
Publicités

Bilan de l’USM Annaba : Peut mieux faire

Publié le 06/01/2008

Avec pas moins de 4 entraîneurs remerciés à la veille de la dernière rencontre de la phase aller de ce championnat de division Une saison 2007/2008, l’on s’attendait à ce que le 5e ne fasse pas long feu à la barre technique de l’USM Annaba.

Ce qui s’est confirmé sur le terrain. Ainsi, après Latrache, Mouassa, Slimani et Mizlini (ce dernier assumant l’intérim s’est déclaré démissionnaire après la défaite du Khroub) ; le 5e appelé à la rescousse, le Français Robert Bouigues, est viré 48 heures après son arrivée à Annaba. Il avait été remercié quelques minutes après le nul concédé à domicile par l’USM Annaba face au CRB et au lendemain de son unique séance d’entraînement. Le président Aïssa Menadi l’avait relevé de ses fonctions d’entraîneur de l’équipe, sans commentaire ou presque. « Mauvais résultats », le refrain est connu. Quelques jours auparavant, le président annabi exprimait clairement sa déception des résultats enregistrés par son équipe depuis le début de la saison. Certes, les mauvais résultats évoqués existent. Même si elle n’est pas mal lotie, l’USMAn n’a pas répondu à son attente et celle des supporters. Une modeste 7e place au classement général, une défense passoire avec le titre de « la plus mauvaise » de la phase aller, un milieu de terrain manquant visiblement de fraîcheur physique et une attaque timorée qui n’a valu que par le 3/0 infligé à domicile au MCO, il n’y avait vraiment pas de quoi débourser tant d’argent. Il faut dire que Menadi avait déjà engagé 150 millions DA, offrait des primes plus qu’il en fallait à chaque match gagné et avait à sa disposition des moyens financiers constitués par un important contingent de sponsors. Mieux, il avait multiplié les déclarations se disant prêt à investir davantage pour peu qu’on lui ramène un bon entraîneur et de bons joueurs. Bien qu’il ne l’ait pas répété, il garde toujours bon espoir d’atteindre les 2 objectifs qu’il s’est fixés en début de saison : titre de champion et coupe d’Algérie. Ce qui ne l’empêche pas de se cantonner dans une prudence inquiète. Contrairement à ses habitudes, Menadi ne fait plus de tapage médiatique. Il n’avait rien dit sur son approche avec Abdelkader Amrani et des conditions de travail que ce dernier a imposées. « Nul ne doit s’immiscer dans mon travail. Je cible les 5 premières places », a lâché Amrani à son arrivée à Annaba. On en saura un peu plus par la suite. C’est donc après une mise à plat de l’ensemble des problèmes des dirigeants, joueurs et entraîneurs et le retour d’une bonne ambiance dans le groupe que la formation annabie a pris la route mardi à destination de Aïn Draham (Tunisie). Ils y resteront 10 jours en stage bloqué. Au vu des joueurs partants, il est confirmé que Daoud Sofiane (contrat racheté par le MCO) et Derradj Yassine sont out. Les jeunes joueurs Dendani, Boukarine et Tamine ont été prêtés à l’UMS Dréan. Sont également out Abadli et Alliche. Quant au départ maintes fois annoncé de Mezaïer, El Hadi Adel, Zazou, Djabelkheir et Fnier, et le recrutement de Halliche (NAHD) et Mechhout (CRB), ce n’était que pure supputation. Entrée gratuite oblige, ces derniers étaient plus de 45 000 à défier le froid spécifique à chaque match à domicile en semi-nocturne. Ils eurent droit à 4 victoires (JSMB-ASO-MCA-MCO) et 3 nuls (JSK-NAHD-CRB). Si elle a réussi son entrée sur scène pour sa première sortie en allant battre le CABBA chez lui (1/2) et à espérer relancer sa série de victoires en s’imposant à Blida (1/2) pour le compte de la 10e journée, l’USMAn essuya de lourdes défaites (USMAl-MCS-OMR-WAT-ESS-ASK). Elle a achevé la phase aller avec 21 points en perdant 6 dans des draws concédés à domicile. Lors des 2 dernières rencontres (NAHD-CRB), elle avait été rejointe à la marque aux toutes dernières minutes alors qu’elle menait à la marque. L’équipe a engagé Hamadou Yacine (MCA), Amroui Achref et Fouad Bouguerra (Club Africain, Tunisie), Souanga Philipe (Africa Sport C./Ivoire), Fadiga Sekou (Mali) et Sadio Makalou (Cameroun).

El Watan > 06/01/08 > D. Adlane


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Abdelkader Amrani (Entr.USM Annaba) Annaba aura son mot à dire
Actualité suivante »
Annaba. Des effondrements en série

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires