Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Une opération de charme de l'ONT tunisien
Zone Membre
Publicités

Annaba. Une opération de charme de l'ONT tunisien

Publié le 28/02/2008

Franchir le cap du million de touristes algériens.

Le représentant de l'Office national tunisien du tourisme à Alger s'est réuni, hier, à Annaba, avec les directeurs des agences de voyages algériennes implantées à l'est du pays. M. Faouzi Basly, nouvellement installé en Algérie, a présenté les objectifs pour 2008 que l'économie touristique tunisienne est appelée à réaliser sur le marché algérien.

Une grande opération de charme est ainsi lancée en direction de ce marché pour franchir le cap psychologique du 1 million de touristes algériens. Le défi semble réalisable quand on sait qu'on 2007, ce sont 981 000 Algériens qui ont franchi les frontières de ce pays. À l'inverse des idées reçues, près de 400 000 d'entre eux ont transité par les hôtels pour une durée moyenne de séjour de 3 jours.

La demande algérienne, en l'espace d'une décennie, a boosté le marché tunisien. Elle est la troisième, en arrivées, après la française et la libyenne avec près de 15% de parts de marché. L'apport du touriste algérien à l'économie tunisienne, en général, et à l'effort d'amortissement des grands investissements hôteliers, en particulier, de ce pays n'est pas négligeable. Le nombre de nuitées réalisées l'année dernière par les Algériens en Tunisie est de 900 000. Ce qui est un excellent paramètre. Pour le consul général de Tunisie à Annaba, « le marché algérien est une des priorités de la politique de segmentation des marchés adoptée par les pouvoirs publics ».

Si la rencontre d'hier a permis aux agents de voyages algériens et aux institutionnels tunisiens d'engager une réflexion sur les objectifs 2008 et les moyens de les atteindre, une rencontre plus technique est prévue pour le mois d'avril prochain. La ville de Annaba accueillera deux journées destinées à réunir, autour de la même table, les acteurs du marché des deux cotés de la frontière.
D'une part, les agents de voyages algériens, d'autre part, leurs fournisseurs tunisiens, à savoir les hôteliers, les transporteurs et autres administrations en charge des facilitations touristiques.

Liberté > 28/02/08 > Mourad KEZZAR


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Terrorisme : Un kamikaze arrêté à Annaba
Actualité suivante »
Annaba. 17 harraga interceptés au large d'Annaba

Les Commentaires

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires