Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. 10 ans de prison pour avoir crevé l'œil de sa femme
Zone Membre
Publicités

Annaba. 10 ans de prison pour avoir crevé l'œil de sa femme

Publié le 22/03/2008

Dix ans de réclusion criminelle. Tel a été le verdict rendu par le tribunal de grande instance de Annaba à l'encontre de A. Azzedine âgé de 41 ans, père de 2 enfants et domicilié à Bouhdid, une cité située dans la plaine ouest de la ville.

Il est impliqué dans une affaire de tentative de meurtre avec arme blanche suivie de coups et blessures volontaires ayant entraîné la perte d'œil droit. Les faits  remontent à la matinée du 27 août 2005 au lieudit Bouhdid lorsque le mis en cause après avoir passé une nuit chez son oncle à Sidi Amar rentra chez lui et eut une altercation avec son épouse. Ce dernier avec un cran d'arrêt lui asséna cinq coups sur diverses parties de son corps plus précisément au dos, à la tête et, plus grave, a atteint l'œil droit lui causant la perte de la vue. Après que son acte criminel fut accompli le présumé coupable sortit à l'extérieur pour crier : «Je l'ai tuée à cause de l'honneur !» puis il alerta les services de police lesquels l'avaient arrêté.

De toute évidence, durant toutes les étapes d'instruction, le mis en cause n'a pas nié les charges retenues contre lui par la chambre d'accusation en prétextant que sa femme le trompait. D'après les renseignements divulgués par l'arrêt de renvoi du parquet à l'audience l'accusé a nié avoir eu l'intention de commettre l'irréparable autrement dit tuer sa femme. Pour cela le magistrat de la cour l'a harcelé de judicieuses questions en l'interrogeant sévèrement : «Quelqu'un qui n'a pas l'intention d'assassiner il ne frappe pas six coups de couteau dans des endroits sensibles du corps humain.»

Dans son réquisitoire, le procureur général réclama une peine de 20 années de prison ferme à l'encontre du mis en cause. L'avocat de la défense a souhaité dans sa plaidoirie la requalification des faits en coups et blessures volontaires tout en excluant la thèse de tentative de meurtre et exigea des circonstances atténuantes pour son client. Après délibérations, le jury a répondu par l'affirmative à toutes les questions de tentative d'homicide volontaire et condamna l'accusé à 10 ans d'emprisonnement assortis d'une réparation financière pour la victime de l'ordre de 30 millions de centimes.

Faouzi Oki [LA NOUVELLE REPUBLIQUE - 22-03-2008]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Coupe d'Algérie. USM Annaba 1 - OMR 0 : Difficilement
Actualité suivante »
Arcelor Mittal Annaba. La productivité d'El-Hadjar reste faible

Les Commentaires

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires