Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Football. USM Annaba, Menadi voit grand
Zone Membre
Publicités

Football. USM Annaba, Menadi voit grand

Publié le 09/01/2007

USM Annaba - AnnabaCityLa pause observée par le championnat de la D II a été une occasion propice pour les dirigeants du club de la Seybouse de faire un mini-bilan et d’envisager la suite de la compétition avec plus de sérénité, bien que les supporters, joueurs et dirigeants ne cachent pas leur satisfaction à propos du parcours presque sans faute réalisé par les coéquipiers de Delalou. L’USMAn caracole en effet en tête de classement avec sept longueurs d’avance sur son poursuivant immédiat le MCS et on peut dire sans nous tromper que le défi lancé en début de saison par Menadi est en train de se réaliser, même si le retour ne s’annonce pas de tout repos pour les Hadi Adel, Djabelkhir, Zazou, Boudar, Soltani et consorts.

«J’estime qu’on a fait de bonnes choses à ce club de la ville et en vérité sa place est en Nationale I et c’est là l’objectif à atteindre», dira le président Menadi qui ajoutera «pour remettre cette équipe sur rails, il a fallu gérer l’après-directoire et la relégation avec tact et beaucoup d’atouts. Il a fallu casser la tirelire pour rebâtir une nouvelle équipe afin de se projeter vers l’avenir dont le but assigné reste l’accession. Dans ce contexte, le début de la compétition fut difficile malgré les résultats, le départ de Aït Djoudi auquel on a reproché son coaching, n’a pas influé sur le rendement du groupe. Bien au contraire, Latrèche qui a pris le relais avec son adjoint Belasli Djamel a donné plus de stature et de rigueur à la machine qui a carburé à plein régime, démontrant par la suite la bonne santé de la troupe et les ambitions affichées».

En homme aguerri à ce genre d’épreuve, le nouvel entraîneur Latrèche qui reste très lucide dit «qu’il faut garder les pieds sur terre». Pour lui, «la suite sera dure et il appartient aux joueurs de continuer sur la lancée pour creuser encore l’écart et éviter toute mésaventure».

C’est d’ailleurs le message lancé par Menadi et Kouadria le manager du groupe. Sur le plan financier, le club est en bonne santé, mais pour se renforcer par des joueurs de talent, faire fonctionner l’administration, payer les salaires et régulariser leur première tranche de contrat, le président Menadi affirme «qu’il a fallu débourser 12 milliards 300 millions de centimes.

La deuxième tranche qui s’élève à 2,5 milliards de centimes devrait être versée aux joueurs en janvier, alors que la troisième tranche est conditionnée par les résultats et l’objectif fixé». Menadi compte débourser d’ici la fin de la saison 22 milliards de centimes. «Cette manne financière nous vient des sous-traitants de Mittal Steel, de quelques entreprises et des bienfaiteurs comme Fellah et Belgacem Zaïm, alors que les autorités locales se sont illustrées par leur indisponibilité vis-à-vis de ce club», a martelé le président annabi qui signe et persiste que sa gestion est saine et que sa comptabilité est à jour et tout le travail se fait dans la transparence malgré les dénigrements de certaines personnes qui ont cherché à déstabiliser le club.

Pour la suite de la compétition, staffs technique et dirigeant font confiance au même effectif qui leur a donné jusque-là satisfaction. Concernant les perspectives d’avenir, le président Menadi ne cache pas ses ambitions de faire de l’USMAn un vrai club professionnel de grande envergure et dans cette optique, il envisage d’ici la fin de saison d’étoffer l’effectif par le recrutement de trois nouvelles recrues étrangères de gros calibre.

Le Quotidien d'Oran > 10/01/2007 >Tayeb Zgaoula


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Fermeture du Monoprix
Actualité suivante »
Annaba. Les pêcheurs en colère

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires