Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Gendarmerie: 19 personnes arretées, 2 mineures retrouvées
Zone Membre
Publicités

Annaba. Gendarmerie: 19 personnes arretées, 2 mineures retrouvées

Publié le 06/04/2008

Dix-neuf personnes ont été arrêtées, dont quatre d'entre elles étaient recherchées, huit trouvées en possession d'armes prohibées, trois en flagrant délit de consommation de drogue, deux pour détournement de mineures et incitation à la débauche, et deux mineures âgées respectivement de 16 et 17 ans, retrouvées alors qu'elles étaient séquestrées par des criminels à Sidi Salem et à Zaâfrania.

Tel est le bilan d'une opération coup-de-poing, organisée dans la soirée de mercredi dernier par différentes brigades du groupement de gendarmerie nationale, en collaboration avec la sûreté de wilaya de Annaba. Cette opération, qui a été déclenchée à partir de 15h30 et aura duré jusqu'à 22h30, n'est que la suite de l'offensive lancée contre le banditisme ces dernières semaines. Gendarmerie et sûreté n'ont pas lésiné sur les moyens, où 455 éléments, 78 véhicules, 40 motards et 6 chiens renifleurs y ont pris part. Pour mieux asseoir sa stratégie de communication avec l'extérieur et son rapprochement des populations, l'état-major de la gendarmerie a également associé des représentants de médias. Lors de cette sortie, les communes et localités de Annaba, El Bouni, Seraïdi et Oued Aneb, où il ne fait généralement pas bon vivre, ont été ciblées. Même la corniche a été passée au peigne fin. Ce sont quatre grandes cités qui ont pris de la dimension démographique, amplifiée par l'exode rural. Les derniers espaces libres ont été absorbés par des programmes d'habitations, ou squattés par des baraques. La densité de la population dépasse largement les 1 500 habitants/km2, et le chômage frappe de plein fouet les personnes en âge d'activer, particulièrement les jeunes qui vivent d'expédients et de rêves d'horizons nouveaux que leur procurent le trafic et la consommation de drogue et autres psychotropes. L'omniprésence des gendarmes sur le terrain, ajoutée à des opérations coup de poing impromptues de contrôle d'identité, de recherches et d'investigations, a permis le retour à la sécurité. La proximité de Oued Ennil et Chabbia à la zone d'activité commerciale El Bouni, du marché d'intérêt national, des RN44,16 et 21, et surtout du chef-lieu de wilaya, est pour beaucoup dans la concentration démographique dans la commune d'El Bouni. Signalons, par ailleurs, que Sidi Salem et Oued Nil représentent les plus importants pôles de criminalité, de banditisme, de délinquance juvénile, de prostitution, de trafic et consommation de drogue. Ainsi, grâce à son rôle confirmé de trait d'union entre les autorités locales et les habitants et le combat quotidien qu'elle mène contre le banditisme, la gendarmerie nationale a réussi, ces derniers mois, à désamorcer ce qui ressemblait à une véritable poudrière. Dans cette opération de combat contre la criminalité sous toutes ses formes, l'escadron de sécurité routière (ESR) a été également impliqué. Outre les opérations quotidiennes sur l'ensemble des axes routiers de la wilaya, effectuées par les brigades mobiles (motards), celle d'envergure, lancée durant cette opération, a vu 234 conducteurs sensibilisés ou sanctionnés pour des infractions au code de la route.

M. F. Gaïdi [EL WATAN - 06-04-2008]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Plus de 96 kilogrammes de kif saisis depuis début 2008
Actualité suivante »
Annaba. Développement local : Des milliards et des interrogations

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires