Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/NAHD 3 - USM Annaba 3 : Les Nahdistes ont joué avec le feu
Zone Membre
Publicités

NAHD 3 - USM Annaba 3 : Les Nahdistes ont joué avec le feu

Publié le 06/05/2008

Le NAHD a laissé passer, hier, une occasion inouïe pour assurer définitivement son maintien ; il n’a pu remporter ce match qui pouvait le sauver. Un scénario auquel personne ne s’attendait, tellement l’optimisme était béat du côté d’Hussein-Dey.
Privés de leurs vedettes Bilel Attafen, Lyes Boukria blessés et Camara mis au banc, les Sang et Or n’ont pas tardé à trouver d’emblée le chemin des filets par le biais du Nigérian Moussa qui a pris toute la défense en vitesse pour aller loger le cuir au fond des filets (8’), dont c’est le premier but cette saison. Un petit relâchement permit à Boudhar de mettre les pendules à l’heure suite à un joli coup franc botté directement au fond des buts (17’) ; cette égalisation fera sortir encore les locaux de leur tanière pour aller inquiéter l’arrière-garde bonoise, c’est ainsi que le chevronné Smaïl Gana trouva de nouveau le chemin des filets suite à un centre tiré à raz de terre qui a pris en contre-pied le keaper de l’USMAn (31’), la réplique
fut immédiate, Boudhar récupère une balle et centre en retrait, Fouad Bougherra saute et place une tête victorieuse (38’).
Le NAHD n’abdique pas, il puisa au fond de ses ressources pour prendre de nouveau le large, ainsi, Ouznadji botte un corner au point de penalty, Hadiouche surgit et marque de la tête (43’), une minute après, Bouacida seul rate lamentablement
l’égalisation. Sur cet avantage, le très bon arbitre Djaballah renvoya les 22 joueurs aux vestiaires. Dès la reprise, les Nahdsites reculent d’un cran, laissant l’initiative aux Annabis qui ont réussi de nouveau à égaliser par le biais de Hadi Adel qui profita d’un centre retrait de Boudhar pour loger du plat de pied le cuir au fond des filets. Le NAHD créa par la suite plusieurs occasions par Ouznadji sans pour autant arriver à en mettre une dans les filets.
La fin fut un cauchemar pour les camarades de Sidkaoui qui n’arrivaient pas à croire ce qu’il leur est arrivé, quand on joue avec le feu, il faut toujours s’attendre à ses conséquences… Avec 35 points, les navigateurs n’ont pas quitté l’auberge !

Liberté > 06/05/08 > R. A.


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Plusieurs établissements hôteliers en chantier
Actualité suivante »
Annaba. Les sinistrés de la salle omnisports relogés

Les Commentaires

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires